Rentrée politique: Aurore Perraud va-t-elle changer de camp?

Avec le soutien de

La députée Aurore Perraud rejoindra-t-elle le PTr ? C’est ce que se demandent les membres de ce parti et du PMSD.             

Tous les yeux sont braqués sur Aurore Perraud. Le PTr comme le PMSD se demandent si la députée bleue, qui viserait un poste de ministre, va changer de camp. Cette dernière aurait, elle, concédé à son leader, lors d’une réunion ce lundi 6 janvier, qu’elle est courtisée par les Rouges.

Passera-t-elle du bleu au rouge ? C’est la question que se posent le Parti travailliste (PTr) et le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) au sujet d’Aurore Perraud. Dans les deux camps, l’on attend la prochaine carte qu’abattra la députée, qui viserait, semble-t-il, un poste de ministre. Sollicitée à ce propos, celle-ci est restée injoignable depuis… plus d’une semaine.

Selon une source proche du leader du PMSD, ce dernier aurait eu un tête-à-tête avec Aurore Perraud, ce lundi 6 janvier, suite aux tractations qui seraient en cours pour attirer la députée bleue au PTr. Pressée de questions, celle-ci aurait nié toute tentative de sa part pour rejoindre l’autre camp. Cependant, elle aurait concédé à son leader qu’elle est courtisée par les Rouges.

En attendant, une chose est sûre. Si cette «femme de caractère», qui n’a pas sa langue dans sa poche, change de camp, cela arrangerait les affaires de Navin Ramgoolam. En effet, ce dernier se retrouverait avec une majorité confortable, en comptant les 31 parlementaires rouges, deux du Mouvement rodriguais et Michael Sik Yuen… Le Premier ministre pourrait alors dormir sur ses deux oreilles, jusqu’aux prochaines élections générales. Quitte à mettre au frigo les «projets» de son allié, Xavier-Luc Duval.

Analysant cette partie d’échecs, l’historien Jocelyn Chan Low soutient qu’à chaque crise politique, la mathématique parlementaire veut que l’on s’attaque aux maillons faibles, lorsque l’on se retrouve avec une faible majorité. «Pour cela, il faut bien offrir quelque chose en retour. Depuis qu’Aurore Perraud s’est attaquée à la ministre Mireille Martin au Parlement, il se dit qu’elle veut peut-être pouvoir prétendre à un maroquin ministériel», indique-t-il. Avant de rappeler toutefois, que, quand des alliances se font et se défont, la réaction de ceux concernés est imprévisible.

«Nu konn nu Aurore. Li enn dimoun de karater ek, pu nu, li ankor enn fidel ek enn vre PMSD», fait valoir, quant à lui, Mamade Kodabaccus, le secrétaire général du parti. Pour lui, Aurore Perraud est «assez intelligente» pour avoir pris, elle-même, l’initiative de ne répondre à aucune spéculation…

Au chapitre de la rentrée politique des Bleus, qui aura lieu cette semaine, Mamade Kodabaccus affirme que «le PMSD n’attendra pas Navin Ramgoolam pour mettre les points sur les i».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires