Rentrée politique : les principaux partis d’opposition discutent du redécoupage électoral

Avec le soutien de

Le Bureau politique du Mouvement Militant Mauricien (MMM) et l’état major du Mouvement Socialiste Militant (MSM) se sont réunis chacun de son côté en cette fin de semaine. Toutefois, les mêmes thèmes ont été abordés à Rose-Hill comme au Sun Trust.

Les deux principaux partis de l’opposition parlementaire ont réuni leurs dirigeants respectifs, ce vendredi 6 janvier, pour discuter de la rentrée politique. Si le MMM avait prévu cette première réunion de son Bureau politique depuis la fin de l’année dernière, c’est un peu en urgence que la direction du MSM a convoqué son état-major pour préparer la conférence de presse de ce samedi 7 janvier.

Fait marquant de ces deux rencontres : les mêmes thèmes ont été discutés tant dans les locaux mauves à Rose-Hill qu’au Sun Trust, à Port Louis. Discours de fin d’année du Premier ministre et rapport Carcassonne ont été étudiés pour être commentés devant la presse, ce matin.

Toutefois, les élections municipales et plus particulièrement le redécoupage des arrondissements urbains est le sujet sur lequel les deux formations politiques comptent s’étendre pour marquer cette rentrée politique.

Du côté du MMM, des comités restreints ont étudié les détails des nouvelles frontières électorales de chacune des cinq villes du pays. Ces comités sont également responsables de définir les listes de candidat par chaque arrondissement.

Les arrondissements No. 1 et No.2 à Port Louis ont été placés sous la responsabilité de Jean-Claude Barbier. Il partage la charge du Ward 3 avec Reza Uteem qui s’occupe aussi des Ward 4. Au No. 5,&nbsp le député Uteem travaille de concert avec le député Adil Ameer Meea qui travaille, lui, le Ward No. 6. Les deux derniers arrondissements de la municipalité de Port-Louis se retrouvent sous la supervision de Joe Lesjongard.

A Rose-Hill ce sont les députés Deven Nagalingum et Lysie Ribot qui étudient les délimitations votées par la Parlement. Rajesh Bhagwan, lui, se concentre sur Beau-Bassin et Kavy Ramano sur Quatre Bornes. Steve Obeegadoo et Satish Boolell font le même travail à Curepipe tout comme Françoise Labelle et Raffick Sorefan à Vacoas/Phoenix.

Paul Bérenger et Pravind Jugnauth commenteront, chacun de son côté, le redécoupage électoral face à la presse, ce samedi. Ils annonceront, peut-être, leur intention de demander au président de la République de revoir les démarcations proposées par le ministre des Collectivités locales en consultations avec le Commissaire électoral.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires