Rentré au pays, le Père Jocelyn Grégoire prévoit plusieurs rassemblements de la FCM

Avec le soutien de

Le Père Jocelyn Grégoire est à Maurice. Il y restera six mois. Dès dimanche, le président de la Fédération Créole Mauricien (FCM) sillonnera le pays pour animer des réunions. Le premier rassemblement est prévu ce dimanche à Rose-Belle. (Photo prise le 1er mai 2008).

Discret depuis les dernières élections de 2010, le Père Grégoire qui vient de rentrer au pays, le vendredi 29 juillet à 11h00,&nbsp entend cette fois-ci animer l’actualité. Les deux thèmes que compte reprendre le président de la Fédération Créole Mauricien, (FCM) sont l’Equal Opportunity Act et les prochaines élections municipales. C’est le dimanche 31 juillet que se tiendra le premier rassemblement du prêtre à Rose-Belle. Puis il réunira ses partisans à Trou d’Eau Douce.&nbsp

Le Père Grégoire déplore que l’Equal Opportunity Act n’a pas été promulguée.&nbsp« Jocelyn ne manquera pas de décrire la situation des créoles à Maurice. Il la juge toujours alarmante. Son constat de la représentativité des créoles dans la fonction publique n’est pas non plus flatteur », déclare un membre de l’exécutif de la FCM

Les élections municipales qui sont annoncées avant la fin de l’année, devraient également occuper une large place dans le discours du prêtre. Fidèle à ses habitudes, Jocelyn Grégoire encouragera ses sympathisants d’aller aux urnes. Toutefois du côté de la FCM on refuse toujours de se prononcer sur la consigne de vote que donnera le président de la fédération.
« Nous ne savons toujours pas quelle orientation politique prendra la FCM pour les municipales, mais une chose est sûre, Jocelyn dira à ses sympathisants d’aller voter en leur âme et conscience, sans se laisser soudoyer par les faveurs politiques », avait précédemment déclaré Mario Cangy, vice président de la FCM, à lexpress.mu.&nbsp

Toutefois dans les milieux de la fédération, les proches collaborateurs de Jocelyn Grégoire ont déjà manifesté un intérêt pour l’Alliance de l’Avenir. Des éléments de la FCM souhaitent un reprendre contact avec le pouvoir en place. Mario Cangy le No 2. de la Fédération avait lui-même déclaré à lexpress.mu : « Il nous faut renouer avec le pouvoir en place, sans toutefois nous faire passer pour des opportunistes ».

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires