Remise en liberté: la demande de Nitin Chinien refusée

Avec le soutien de

Le chanteur Nitin Chinien lors de son arrestation aux Casernes centrales le 14 novembre. Sa demande de remise en liberté a été refusée ce lundi 2 novembre.

Il reste en détention. La demande de remise en liberté de Nitin Chinien a été refusée, ce lundi 2 décembre. La police indique notamment qu’il a commis un «délit grave». Le comité de soutien de l’artiste compte organiser une marche de protestation cet après-midi.
 
Il a été reconduit à la prison de Beau-Bassin. La police a une nouvelle fois objectée à la demande de remise en liberté de l’artiste Nitin Chinien. Ce dernier a comparu à la Bail and Remand Court, à Port-Louis, ce lundi 2 décembre.
 
Selon la police, le délit commis par le chanteur est «grave». Et il y a un risque qu’il interfère avec des témoins. Aussi, les forces de l’ordre veulent obtenir d’autres détails des témoins.
 
Nitin Chinien a été arrêté par rapport à sa croisade contre la MASA le jeudi 14 novembre, et pour avoir proféré des menaces à l’encontre du Premier ministre et du directeur général de la Mauritius Broadcasting Corporation.
 
De son côté, le comité de soutien de l’artiste compte organiser une marche de protestation du Jardin de la compagnie jusqu’au centre social Marie Reine de la Paix, cet après-midi. Une conférence de presse aura ensuite lieu.
Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x