Remake: vote crucial ce samedi pour valider la répartition des postes clés

Avec le soutien de

Anerood Jugnauth, Paul Bérenger, Alan Ganoo et Pravind Jugnauth, les principaux dirigeants de l’alliance MMM/MSM. (photo d’archives) 

Le comité central du Mouvement militant mauricien (MMM) se réunit demain, samedi 15 mars, pour ratifier la répartition des postes clés en cas de victoire aux prochaines élections générales. La question sera tranchée par bulletins secrets.

 
Par la suite, une autre réunion importante est prévue le 22 mars. L’assemblée des délégués du MMM se réunira alors pour se prononcer sur les termes d’un éventuel accord MMM-MSM. 
 
Mais c’est aujourd’hui, vendredi 14 mars que les pourparlers entre les dirigeants des deux formations quant à la répartition des postes clés devraient s’achever. 
 
« Li pa pou fasil pou ariv 30/30», a néanmoins indiqué Paul Bérenger aux médias cet après-midi. «Ress enn de problem, me tou bann gro makadam fini tire», a-t-il ajouté, en précisant qu’il faut attendre la décision du comité central, demain, pour y voir plus clair. Le chef de l'opposition a également soutenu que le MMM n'a pas peur d'aller tout seul aux élections.
 

Cuttaree favori à la présidence

 
Il est, semble-t-il, acquis que le poste de président de la République reviendrait au MMM. Deux noms circulent concernant cette fonction. Même si Jayen Cuttaree semble avoir la faveur d’une importante faction mauve, d’aucuns prétendent que Madan Dulloo pourrait être pressenti pour s’installer à la State House au cas où Paul Bérenger redeviendrait Premier ministre. Question de respecter une certaine convention non écrite.
 
Le poste de vice-président reviendrait au MSM. Si ce parti avait d’abord proposé le nom de Showkutally Soodhun, dans l’entourage du principal concerné on dit qu’il a refusé, préférant un portefeuille ministériel à un poste peu actif. Là encore, deux noms sont avancés : celui de l’ancienne ambassadrice de Maurice aux États-Unis Usha Jeetah et celui du cardiologue Abdool Sorefan.
 

Le Speaker pourrait être une Speakerine

 
Selon le scénario arrêté à ce jour, le poste de speaker serait occupé par Françoise Labelle du MMM, même si le nom d’Arianne Navarre-Marie avait également circulé. Les postes de ministre de la Justice et des Finances iraient également aux mauves, alors que ceux de Deputy Speaker et de ChiefWhip reviendraient au MSM.
 
Les propositions issues des négociations entre les deux partis devraient être présentées demain au comité central du MMM pour ratification. 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires