Remake 2000: Opération de communication pour réaffirmer l’entente parfaite

Avec le soutien de

Une brève rencontre avec la presse a été organisée au domicile de sir Anerood Jugnauth&nbsp par les dirigeants du MSM et du MMM. Les responsables du Remake 2000 affirment qu’ils sont sur la même longueur d’onde sur plusieurs dossiers, dont l’affaire Boskalis.

Ceux qui s’attendaient à une grosse nouvelle, hier,&nbsp au domicile de sir Anerood, à La Caverne,&nbsp sont restés sur leur faim. L’invitation lancée par le service de presse du MSM selon laquelle sir Anerood&nbsp allait faire une déclaration à l’issue de la rencontre hebdomadaire entre les principaux dirigeants des deux partis du Remake 2000&nbsp avait aiguisé la curiosité de bon nombre de journalistes. Mais, comme dirait l’autre, c’était business as usual.

Les deux principaux dirigeants de l’alliance Mouvement socialiste militant-Mouvement militant mauricien (MSM-MMM) se sont adressés à la presse après leur rencontre hebdomadaire, ce mercredi 20 juin. Ils voulaient avant tout démontrer que c’est toujours la grande entente entre eux.

Au final, Paul Bérenger et sir Anerood ont simplement déclaré qu’ils ont les mêmes points de vue sur tous les sujets qui sont abordés lors de leur rencontre hebdomadaire. Ils ont évoqué les consultations de la commission électorale avec les partis politiques, le dossier des Chagos et l’affaire Boskalis. Les consultations de la commission électorales portent sur la préparation des réglementations touchant les élections municipales et villageoises.

Sir Anerood et Paul Bérenger ont réclamé que des amendements soient apportés au New Local Government Act pour inclure des sanctions à l’encontre des partis politiques qui ne respecteraient la loi électorale.

« Nous avons discuté aujourd’hui des règlements en préparation pour les élections municipales. Nous pensons que le commissaire électoral et l’Electoral Supervisory Commission ne sont pas autorisés à décider de ce genre de règlements et que cela aurait dû être intégré à la législation », soutient sir Anerood.

« Nous sommes sur la même longueur d’onde. Nous ne sommes pas d’accord. Il aurait fallu amender le Local Government Act de 2011 le plus rapidement possible. Toutefois, il ne faut pas que cela serve de prétexte pour renvoyer les élections municipales », ajoute Paul Bérenger.

Le leader de l’opposition est d’avis que la commission électorale n’a pas de pouvoir pour combler&nbsp « de telles lacunes qui existent dans la loi. »

Paul Bérenger a ensuite expliqué que les dirigeants de l’alliance MSM-MMM ont l’eu l’occasion de discuter de l’affaire Boskalis dans lequel le nom de Prakash Maunthrooa, ancien cadre du MSM, est cité. Ce dernier a été candidat à deux reprises aux élections législatives, d’abord à la partielle de 2003 à Piton Rivière du Rempart, puis, en 2005, à Triolet-Pamplemousses. Il a été les deux fois malchanceux.

Présentant l’accusation contre Prakash Maunthrooa comme une vendetta politique, le leader du MMM soutient que les dirigeants du Remake 2000 sont « sur la même longueur d’onde » sur ce dossier. Invité à commenter le stand du MSM envers Prakash Maunthrooa, Paul Bérenger estime que ce parti est parfaitement en droit d’exprimer sa solidarité s’il est satisfait des explications de la personne concernée.

« Nous, nous prenons note des ses arguments. Maunthrooa n’est pas du MMM. Nous verrons ce qui se passe après », précise le leader mauve.

Paul Bérenger annonce qu’il compte adresser une Private Notice Question au Premier ministre sur ce dossier, à son retour au pays. Il accuse le gouvernement de Navin Ramgoolam et la Commission anticorruption (ICAC) d’avoir voulu étouffer ce scandale qui porte sur des allégations de de pots-de-vin autour d’un contrat de dragage dans le port accordé à la compagnie néerlandaise Boskalis. L’affaire avait éclaté il y a environ quatre ans.

« Ce n’est que maintenant que le dossier est transféré à la Police. C’est éloquent », souligne Paul Bérenger.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires