Réforme électorale: PTr et MMM plaident pour l’unité nationale

Avec le soutien de

La célébration de la fête Ougadi au MGI était l’occasion pour les ministres de vanter la réforme électorale. © Ejilen Ramasawmy

Politiciens des deux principaux partis étaient sur la même longueur d’onde hier, lundi 31 mars, lors des célébrations de la fête Ougadi au Mahatma Gandhi Institute. Revenant sur la réforme électorale, ils ont insisté sur le fait qu’elle doit reposer sur le respect des valeurs et l’uniténationale.

Lors de son discours, Rashid Beebeejaun, Premier ministre par intérim, a fait état d’un pays qui «aborde un tournant majeur» à travers la réforme constitutionnelle. Celle-ci doit, selon lui, se faire dans le respect des valeurs multiculturelles. L’important, a déclaré Rashid Beebeejaun, c’est de «rassembler tous les Mauriciens sous une seule identité ». Il a également mis en garde le parterre d’invités sur les personnes malintentionnées dotées d’une mentalité communale. «Ils chercheront à diviser au lieu d’unir», a-t-il lancé à l’assemblée.

Même son de cloche du côté du leader de l’opposition, également présent à cette fonction. Après s’être appesanti sur son chagrin face à la division de l’État d’Andhra Pradesh, en Inde, Paul Bérenger a exprimé le souhait que chaque composante de la nation soit respectée avec la réforme électorale. Sans oublier, a-t-il insisté, l’importance de veiller à ce que les intérêts des femmes de chaque communauté soient pris en compte de même que la «satisfaction de la nation».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires