Réforme électorale: le PM concède que les changements sont difficiles

Avec le soutien de

Le Premier ministre s’est exprimé sur la réforme électorale ce vendredi 1er novembre à l’occasion de la célébration de l’Andhra Day. 

«Il y a beaucoup de divisions dans ce pays et il est difficile de faire des changements constitutionnels», indique le Premier ministre en faisant référence à la réforme électorale. Il intervenait ce vendredi 1er novembre à l’occasion de la célébration de l’Andhra Day au «Indira Gandhi Center for Indian Culture», à Phoenix.

C’est en prenant à témoin son «bon camarade Paul» que Navin Ramgoolam a abordé les difficultés liées aux changements constitutionnels dans un pays où il y a «beaucoup de divisions». Le Premier ministre a ainsi commenté la réforme électorale ce vendredi 1er novembre au Indira Gandhi Center for Indian Culture, à Phoenix, à l’occasion de la célébration de l’Andhra Day.

«En préparant le document pour la réforme électorale, je me suis plongé dans les archives. Dans un rapport des Britannique en 1955, il est écrit que les changements constitutionnels sont impossibles à Maurice parce qu’il y a trop de divisions entre les différentes communautés», indique-t-il.

«Il est facile de créer une division. Prenez l’exemple des nominations. Il y aura toujours des personnes qui diront ‘enn bann inn gayne, lezot pann gayne», souligne le Premier ministre, avant de lancer un appel à l’unité et à l’ouverture à d’autres communautés.

Autre sujet commenté par Navin Ramgoolam ce vendredi : l’éclipse solaire qui aura lieu le jour de la fête de la lumière, le dimanche 3 novembre. Le Premier ministre indique que «certains trouvent cela bizarre. Or, moi j’y vois le signe d’un nouveau début. La vérité va triompher sur le mensonge».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires