Redécoupage électoral : Le ministre Aimée reproche au leader du MSM d’avoir des desseins communaux

Avec le soutien de

Le ministre des Collectivités Locales considère que Pravind Jugnauth est en train de communaliser le débat autour des nouvelles délimitations de la New Local Government Act. Il affirme qu’il y a eu plusieurs consultations avec le MSM sur la question lorsque ses membres faisaient encore partie du gouvernement.
&nbsp
« Le président de la République, sir Anerood Jugnauth, devra consulter le cabinet ministériel s’il souhaite apporter des modifications aux nouvelles délimitations des arrondissements de la ville ». C’est ce qu’a déclaré le ministre des Collectivités locales, Hervé Aimée, lors d’une conférence de presse ce vendredi 17 février à Port-Louis.
&nbsp
Le ministre a souhaité donner la réplique au leader du Mouvement socialiste militant (MSM), Pravind Jugnauth. Ce dernier avait, en effet, soumis une demande pour un nouvel exercice de découpage des arrondissements municipaux. Un document en ce sens avait été soumis au président de la République le mardi 14 février, dans lequel le ministre Hervé Aimée et le gouvernement sont accusés de « gerrymandering » ethnique. En d’autres mots, le MSM reproche au gouvernement « d’ethniciser » l’électorat urbain.
&nbsp
Ainsi, Hervé Aimée a tout le long de son intervention accusé Pravind Jugnauth de communaliser le débat et soutient ne pas comprendre la démarche du leader du Parti Soleil. « Pourquoi souhaite-t-il apporter des ajustements à cette loi que maintenant ? » s’est-il demandé. Le ministre a aussi indiqué que le dossier de redécoupage électoral a fait l’objet de discussions en huit occasions au Conseil des ministres et que les ministres MSM ont également participé à six de ces réunions lorsqu’ils étaient encore membres du gouvernement.
&nbsp
Toutes les procédures concernant le redécoupage électoral ont été faites de concert avec la Commission électorale et l’Electoral Supervisory Commission (ESC), a précisé Hervé Aimée. « La Commission a travaillé avec le ministère des Terres et du Logement concernant l’aménagement des nouveaux wards », a-t-il avancé. Le ministre s’est aussi dit satisfait des modifications aux nouvelles délimitations des arrondissements de la ville. Chaque ward est, selon lui, est bien réparti. Il a d’ailleurs expliqué que les débats autour de la réforme électorale devraient aussi être portés sur l’aménagement des circonscriptions. « Certaines circonscriptions disposent d’un nombre élevé d’électeurs alors que d’autres non. Il faut pouvoir apporter le bon équilibre », a-t-il souligné.
&nbsp
Le ministre a dit entretenir de bonnes relations avec le président de la République et a même révélé une petite anecdote. « Lorsque nous étions à Rodrigues juste après la tenue des élections, nous avons déjeuné ensemble et nous nous sommes même assis côte à côte dans l’avion sur le chemin du retour. »
&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires