Rashid Imrith plaide pour un élargissement du National Tripartite Forum

Avec le soutien de

Le président de la Government General Services Union (GGSU) regrette que seules les confédérations syndicales aient été invitées à se faire représenter sur le National Tripartite Forum. Il lance un appel au ministre du Travail et des Relations industrielles pour que cela soit corrigé au plus vite.

C’était lors de l’Assemblée générale annuelle de la GGSU ce mardi 19 octobre au Rabita Hall, Port-Louis. Il a profité de l’occasion pour lancer quelques revendications devant les centaines de fonctionnaires présents.

«Il est dommage que ce soit uniquement les confédérations qui participeront au National Tripartite Forum. Les syndicats en sont exclus. Il faut que le ministre du travail revoit la composition de cette instance qui décidera en autre de la compensation salariale», demande Rashid Imrith.

D’autre part, le président de la GGSU a lancé un appel au ministre des Finances pour qu’il revoie tout le dossier ayant trait à la pension dans la fonction publique. Il a rappelé que le dernier rapport du Pay Research Bureau (PRB) est venu apporter des changements majeurs au système de pension. Il demande que les fonctionnaires qui auront accumulé plus 400 mois de service au sein de la fonction publique puissent bénéficier d’un paiement équivalent à deux mois de salaire pour chaque année de travail additionnelle.

«Ce n’est pas une demande exagérée puisque désormais nous contribuons à hauteur de 6 % dans un fonds de pension et que la somme payable à la retraite est toujours calculé sur 400 mois seulement», estime le syndicaliste.

Il a également demandé au gouvernement de mettre en place un plan de couverture médicale pour les fonctionnaires, selon les recommandations du PRB.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires