Rashid Beebeejaun tente de minimiser les effets de la démission des ministres MSM

Avec le soutien de

Après une fin d’après midi fébrile, le Bureau du Premier ministre émet un communiqué pour tenter de rassurer la population en disant qu’il n’y a aucun bouleversement au gouvernement après la démission des ministres du Mouvement Socialiste Militant (MSM).

Le Premier ministre par intérim veut minimiser la démission des ministres du MSM et assurer la population que rien ne change au gouvernement. «  Les dispositions ont été déjà prises pour que la suppléance de tous les ministères laissés vacants soit assurée avec l’aval du Premier ministre.  Le gouvernement fonctionne donc tout à fait normalement et dans la stabilité la plus totale », peut-on lire dans un communiqué émanant du bureau du Vice-Premier ministre.

 Rashid Beebeejaun fait savoir « qu’il a tenu, cet après-midi, une réunion avec tous les parlementaires du PTr et du PMSD au grand complet pour passer en revue les évènements politiques. »  Il révèle que « le Premier ministre est tenu informé dans les moindres détails de la situation. »

L’Alliance de l’Avenir se porte bien, selon le Vice-Premier ministre. « Xavier-Luc Duval, leader du PMSD, actuellement en mission, a assuré son soutien total au Parti Travailliste et a déclaré son soutien sans faille et en toutes circonstances au Dr Navin Ramgoolam.  Le leader du MR, Nicholas Von-Mally de son côté, a aussi assuré son soutien total à la majorité gouvernementale », écrit-il dans son communiqué.

Finalement, Rashid Beebeejaun rappelle son entretien avec le leader du MSM qui est venu lui annoncer la démission des ministres de son parti et lui assurer que cela n’affectera pas l’Alliance de l’Avenir. 

Le communiqué émanant du bureau du Premier ministre par intérim survient après une fin d’après-midi agitée pour les ministres du PTr. En effet, alors que le comité exécutif du Mouvement Socialiste Mauricien (MSM)  était face à la presse à 14 heures, l’Etat-major du Parti Travailliste (PTr) s’était donné rendez-vous au Newton Tower  à Port-Louis. Plus précisément dans le bureau d’Arvin Boolell, ministre des Affaires étrangères, pour suivre la situation.

Peu avant 15 heures, un premier groupe de ministres rouge, composé du ministre des Administrations régionales Hervé Aimée, du ministre du Travail, Shakeel Mohamed, et celui du Transport intérieur, Anil Bachoo, a quitté le Newton Tower. Par la suite, les journalistes présents sur les lieux ont assisté à un défilé de membres du PTr. Parmi, Deva Virahsawmy, Nita Deerpalsing, Kalyanee Jhugroo, Sheila Bappoo, Suren Dayal, Arvin Boolell, Abu Kasenally, Mookeshwur Choonee, Tassarajen Pillay Chedumbrum, entre autres.

Motus et bouche cousue. Tel semblait être le mot d’ordre au PTr. Les députés ont tous pris la direction du bâtiment du Trésor, où s’est tenue une réunion du comité parlementaire du PTr, présidée par le Premier ministre par intérim Rashid Beebeejaun. Les journalistes avaient été invités pour un point de presse qui a, par la suite, été décommandé.

Et peu après 17h0o, les salles de rédaction ont reçu, du service de presse du Premier ministre, le communiqué faisant état de la déclaration du Premier ministre suppléant, Rashid Beebeejaun.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires