Rashid Beebeejaun : « Le rapport Carcassonne doit cadrer avec la réalité mauricienne »

Avec le soutien de

Rashid Beebeejaun est d’avis que le contenu du rapport du Pr Carcassonne sur la réforme électorale comporte de bonnes idées. Cependant, a-t-il expliqué, celles-ci doivent cadrer avec la réalité mauricienne.

Première réaction d’un dirigeant travailliste suite la publication du rapport du Pr Guy Carcassonne, sur les propositions pour une réforme électorale. Le vice-Premier ministre Rashid Beebeejaun estime qu’il y a de bonnes propositions, mais qu’elles demandent cependant réflexion.

« Il y a beaucoup de bonnes idées. Celles-ci doivent, néanmoins, cadrer avec la réalité mauricienne », a avancé le No 2 du gouvernement, lors de la Journée annuelle des patients, observée à l’hôpital Victoria, à Candos, ce mercredi 21 décembre.

Le vice-Premier ministre est convaincu que les décisions demandent à être étudiées minutieusement. « Nous devons nous concerter et trouver la bonne formule », a ajouté Rashid Beebeejaun. Abordant l’abolition du Best-Loser System, tel que préconisé par le rapport du Pr Carcassonne, la formule peut accommoder toutes les communautés.

« C’est la responsabilité maintenant des partis politiques d’assurer que toutes les communautés soient représentées », affirme le No. 2 du gouvernement.

Outre l’abolition du Best-Loser System, le Pr Carcassonne propose le mode de scrutin proportionnel, en adoptant la méthode de la liste fermée. Ainsi, chaque électeur vote pour une liste présentée par chacun des partis en lice aux législatives.
Le leader de l’opposition, Paul Bérenger, s’est également prononcé en faveur de certaines propositions du juriste français. Pour lui, c’est une chance pour les petits partis d’être représentés au Parlement.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires