Rashid Beebeejaun : « Des membres du MMM ont demandé à rejoindre l’alliance PTr-PMSD »

Avec le soutien de

Les trois membres du gouvernement présents à la cérémonie d’ouverture de l’Indo-Mauritian Trade and Cultural Exhibition qui se tient du 30 mars au 8 avril, donnent la réplique au Président de la République démissionnaire. Selon le vice-premier ministre, plusieurs membres du Mouvement Militant Mauricien (MMM) souhaiteraient rejoindre le Part Travailliste (Ptr).

Alors que les rumeurs autour des démissions des membres de l’alliance Parti Travailliste-Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) se font persistantes, le numéro 2 du gouvernement pense que la frustration est énorme chez les activistes du Mouvement Militant Mauricien (MMM). « Plusieurs militants sont en contact avec moi, car ils sont mécontents au sujet d’une alliance entre le MMM et le Mouvement Socialiste Militant (MSM) », a-t-il déclaré, à l’issue de la cérémonie d’ouverture de l’Indo-Mauritian Trade and Cultural Exhibitions, ce vendredi 30 mars à Mer Rouge.

« Maurice est un petit pays. Tout le monde connaît tout le monde. Comme j’ai gardé de bonnes relations avec certaines personnes du MMM, du coup ils viennent souvent me rencontrer pour faire part de leurs indignations et souhaitent même rejoindre l’alliance Ptr-PMSD », a-t-il avancé.

Rashid Beebeejaun précise cependant n’avoir jamais tendu la perche « à ces mécontents ». Il vous faut assumer vos responsabilités, leur&nbsp a-t-il lancé.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie Cader Sayed Hossen a lui tenu à réfuter les arguments de Sir Anerood Jugnauth (SAJ), qui avait plus tôt laissé entendre que Navin Ramgoolam, n’accorderait aucune considération à ses ministres en refusant de les rencontrer.

Archi faux a martelé le ministre des commerces. « D’ailleurs je suis arrivé en retard à cette cérémonie, parce que j’étais justement en réunion avec le Premier ministre », a-t-il répondu. Selon Cader Sayed Hossen, les portes du Bâtiment du Trésor sont toujours ouvertes aux membres du gouvernement.

Le ministre de l’Intégration Sociale Suren Dayal a, lui, qualifié la démission de Sir Anerood de cinéma politique. « Le MSM négociait avec le MMM bien avant la cassure gouvernementale. C’est un député mauve qui m’en avait fait part », a-t-il révélé.

Auparavant, le ministre des Utilités Publiques a lors de son intervention salué l’organisation de l’Indo-Mauritian Trade and Cultural Exhibition , qui vient selon lui une fois de plus confirmer les liens entre Maurice et la Grande Péninsule. « La stabilité politique et économique qui existe à Maurice fait que les étrangers voient en Maurice un lieu favorable à l’investissement », a-t-il soutenu.

La cérémonie d’ouverture a également été marquée par un spectacle.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires