Rapprochement avec le pouvoir : le père Grégoire prendra position contre Cangy

Avec le soutien de

Le retour du père Jocelyn Grégoire à Maurice, normalement prévu aux alentours du 28 juin, s’annonce houleux. A son agenda : faire des remontrances au président par intérim concernant sa récente déclaration, et aussi décider de l’orientation politique prochaine de la Fédération Créole Mauricien (FCM), en vue des prochaines élections municipales.

Jocelyn Grégoire sera de nouveau sous les feux des projecteurs. Cèdera-t-il aux volontés de certains membres de la FCM qui souhaitent un rapprochement avec le parti au pouvoir ? Campera-t-il sur la position qu’il avait adoptée lors des dernières élections générales où il avait, semble-t-il, affiché son soutien aux mauves ? Ou alors, optera-t-il pour&nbsp la neutralité face aux partis politiques ?

Après avoir révélé à lexpress.mu qu’il souhaitait voir la FCM se réconcilier avec le pouvoir en place, particulièrement avec le PMSD, Mario Cangy risque d’être sévèrement critiqué. En effet, après avoir pris connaissance de la déclaration du président par intérim sur lexpress.mu, le père Grégoire n’aurait pas tardé à se manifester pour dire ses quatre vérités à son numéro deux. « Jocelyn a clairement fait comprendre à Mario Cangy qu’il n’avait pas le droit de se permettre de faire de telles déclarations à la presse sans l’aval du comité, et encore moins en l’absence du président de l’organisation», nous a confié un haut cadre de la FCM.

Conscient des yeux doux que font des membres de la FCM à l’égard de la majorité gouvernementale, certains dirigeants&nbsp du MMM sont, semble-t-il,&nbsp très irrités. D’ailleurs,&nbsp un élu mauve a immédiatement manifesté son agacement. Ce dernier ne s’est pas gêné pour faire part de sa colère à certains membres de la Fédération,&nbspet&nbsp espère aussi avoir une rencontre avec le Père Grégoire, pour qu’il se décide enfin, sur le mot d’ordre à donner à ses sympathisants en vue des prochaines municipales

Une source proche du MMM nous a toutefois expliqué que ce député est conscient&nbsp que la décision finale appartiendra à l’abbé.&nbsp

Sollicité pour une réaction,&nbsp Mario Cangy a démenti toutes informations indiquant qu’il a attiré les foudres de son président. « Ce ne sont que des rumeurs », a-t-il avancé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires