Rapport Manraj : la résistance syndicale s’organise

Avec le soutien de
Radhakrishna Sadien (au centre) de la«Government Services Employees Association»  a tenu un point de presse ce lundi 3 juin pour dénoncer la circulaire émise pour l’application du rapport Manraj.

Radhakrishna Sadien (au centre) de la«Government Services Employees Association»  a tenu un point de presse ce lundi 3 juin pour dénoncer la circulaire émise pour l’application du rapport Manraj.

Les réactions s’enchaînent après la publication du rapport Manraj sur le PRB 2013. Les syndicats estiment qu’il comporte de nombreuses anomalies. Un mouvement de contestation se prépare.

Les syndicats de la fonction publique montent au créneau. Ils s’élèvent contre la circulaire du ministère de la Fonction publique émise le vendredi 31 mai sur le rapport revu et corrigé du Pay Research Bureau (PRB). La Government Services Employees Association (GSEA) affirme lors d’une conférence de presse ce lundi 3 juin 2013 qu’elle compte envoyer une lettre de protestation au Premier ministre. Le syndicat réclame le retrait de ce document et lance un appel pour que Dev Manraj continue de travailler sur le rapport et de corriger les autres anomalies qui figurent dans son rapport.

Le président de ce syndicat, Radhakrishna Sadien estime que des dispositions de la circulaire va à l’encontre des recommandations du rapport Manraj. Mais il ajoute aussi que l’Errors, Omission and Anomalies Committee a outrepassé ses attributions, notamment en créant de nouveaux postes. Il fait également état des manquements au niveau du ministère de l’Education où des postes «non teaching» ne sont pas remplis. Et aussi la disparité entre le personnel enseignant et non-enseignant.

La Fédération syndicale du service public (FSSP) de Rashid Imrith lance pour sa part un appel au Premier ministre pour qu’il révise cette circulaire. Le syndicat a, du reste, déjà envoyé une lettre en ce sens.

En fait, cette circulaire va servir de feuille de route pour l’application des recommandations du rapport Manraj. Le document, émis le vendredi 31 mai, après consultation avec le cabinet, recommande notamment un paiement en trois tranches suivant la révision salariale des fonctionnaires. Ce qui a soulevé la grogne syndicale. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires