Ramgoolam réaffirme que Cehl Meeah a eu plusieurs rencontres avec l’opposition

Avec le soutien de

Après Nita Deerpalsing, c’est au tour de Navin Ramgoolam de sous-entendre que les dénonciations de Cehl Meeah, à l’encontre d’un ministre travailliste, sont le résultat d’un complot de l’opposition. Il affirme que Cehl Meeah a été reçu en huit occasions par Bérenger.

C’est au lieu dit Bar Chacha, à Stanley, que le chef du gouvernement a choisi de débuter sa campagne pour les élections municipales à Rose-Hill. S’il y a une chose à retenir de ce rassemblement c’est la virulente sortie de Navin Ramgoolam contre Cehl Meeah.

Le chef du gouvernement affirme que Cehl Meeah a rencontré le leader de l’opposition en pas moins de huit occasions et ce serait ce dernier qui lui aurait suggéré de rencontrer, Sir Anerood Jugnauth. La directrice de communication du Ptr, Nita Deerpalsing, quant à elle avait, en premier, parlé de ces supposées rencontres et avait conclu à un complot de l’opposition contre le gouvernement dans l’affaire Gro Derek.

Par ailleurs, les rouges avaient déployé les grands moyens, le mercredi 5 décembre, afin de donner une impression de force dans le fief du leader de l’opposition. Une immense salle verte sur un terrain encore en friche il y a deux jours, pour le meeting à Bar Chacha. Il y avait 800 personnes et au plus fort du rassemblement, entre 1 000 et 1 200.

Le meeting, qui devait commencer à 19 heures, a débuté à 21 h 10 car le Premier ministre est arrivé en retard. Toutefois, lorsqu’il est arrivé, il a esquissé quelques pas de séga. Ce qui a ranimé la foule qui commençait à s’endormir. C’est dans une ambiance de fête que le Premier ministre a prononcé ses premiers mots.

Mais panne de micro, à peine les deux premières phrases prononcées. Silence radio pendant plus de cinq minutes. L’ambiance est plombée. Navin Ramgoolam qui avait entamé une belle entrée en matière, se retrouve une nouvelle fois avec un problème de micro. Cependant, il essayera tant bien que mal de susciter l’enthousiasme de départ, sans grand succès.

Quant au discours, il sera consacré uniquement à l’alliance de l’opposition. Tour à tour Paul Bérenger, Pravind Jugnauth et Sir Anerood Jugnauth en ont pris pour leurs grades.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires