Ramgoolam: «Je suis pour une télé privée avec des informations mais…»

Avec le soutien de

 Au Parlement ce vendredi 15 novembre, le PM a déclaré qu’un cadre légal doit être mis en place avant que les télés privées puissent diffuser des informations.

C’est sous certaines conditions seulement que les télévisions privées pourront diffuser des informations. Répondant à la PNQ du leader de l’opposition sur le sujet ce vendredi 15 novembre, le Premier ministre a ainsi indiqué qu’il n’était pas contre cette idée.

 Les télévisions privées pourront-elles finalement diffuser des informations ? Si le ministre des Finances a annoncé, lors du Budget, que cela ne sera pas le cas, le Premier ministre a indiqué qu’il n’était pas «contre» cette idée. Navin Ramgoolam répondait à la Private Notice Questiondu leader de l’opposition, ce vendredi 15 novembre au Parlement.

Paul Bérenger a souligné qu’une télévision privée sans informations est illégale, en violation à l’IBA Act. La diffusion d’informations sur les télévisions privées se fera sous certaines conditions, a pour sa part insisté le Premier ministre.

Pour que la télé privée soit une réalité, a indiqué le Premier ministre, il faudrait mettre en place un cadre légal. Car, actuellement, des radios privées et des journaux diffusent des faussetés, affirme-t-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires