Ramgoolam et Bérenger veulent approfondir les discussions sur la IIème République

Avec le soutien de

Le chef du gouvernement et le leader de l’opposition se sont rencontrés&nbsp au Bâtiment du Trésor, ce mercredi 17 août. Ils ont essentiellement parlé de réforme électorale et comptent poursuivre la discussion autour de l’instauration d’une deuxième République.

Ils vont de nouveau se revoir. Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, et le leader de l’opposition, Paul Bérenger, vont se rencontrer à nouveau dans pas longtemps pour approfondir leurs discussions sur le projet d’une IIème République.

C’est ce qui ressort de leur&nbsp rencontre de ce mercredi 17 août. Les deux hommes se sont retrouvés au Bâtiment du Trésor qui abrite le bureau du Premier ministre, vers les 14 heures.

La rencontre a porté essentiellement sur&nbsp deux thèmes : la réforme électorale et la IIème République. C’est donc dans une « atmosphère cordiale », souligne-t-on à l’Hôtel du gouvernement que les deux rivaux politiques ont exposé leurs points de vue sur ces deux questions.

Il ressort qu’il y a une « convergence » entre le Parti Travailliste (PTr) et le Mouvement militant mauricien (MMM) sur ces deux questions. Bien évidemment, l’occasion leur a également permis d’aborder d’autres questions.

Le projet d’une IIème&nbsp République est très cher au Premier ministre. Il&nbsp permettrait&nbsp au président, élu au suffrage universel de disposer des pleins pouvoirs, contrairement à notre présent système parlementaire calqué sur le modèle westministérien où le pouvoir est exercé par le Premier ministre.

Le locataire de la State House&nbsp serait également appelé à présider le Conseil des ministres. Le MMM a déjà évoqué un projet similaire. Sauf que pour les mauves, le locataire du Réduit doit être élu par l’Assemblée nationale, afin de ne pas porter atteinte au tissu social.

La rencontre entre Paul Bérenger et Navin Ramgoolam fait suite aux discussions entre le leader de l’opposition et Pravind Jugnauth, leader du Mouvement socialiste militant, la semaine dernière, et avec les membres de l’état-major du MSM, le mardi 16 août.

De son côté, le Premier ministre a eu un entretien avec son ancien vice-Premier ministre et ministre des Finances, Rama Sithanen, sur la réforme électorale. Celui-ci avait été privé d’une investiture&nbsp aux dernières élections, perdant du même coup le fauteuil de ministre des Finances.

Ce ministère fut, par la suite, attribué à Pravind Jugnauth, son parti, le Mouvement Socialiste Militant (MSM) ayant conclu une alliance avec le PTr. Pravind Jugnauth a cependant rendu son tablier le 26 juillet dernier, en signe de solidarité avec l’ex-ministre Maya Hanoomanjee, inculpée dans le cadre de l’enquête de l’Independant Commission Against Corruption sur l’achat de la clinique MedPoint par l’Etat.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires