Ramgoolam en Inde : discussions sur le traité de non double imposition au programme

Avec le soutien de

Le Premier ministre débute sa visite d’Etat de six jours en Inde aujourd’hui. Des discussions sur le traité de non double imposition entre Port-Louis et New-Delhi sont à l’agenda. De même que la signature d’accords dans le domaine culturel, éducationnel, scientifique et sportif.

Ses six jours en Inde lui permettront sans doute d’oublier la polémique qui enfle sur ses discours politiques sur des plateformes religieuses. Navin Ramgoolam s’est envolé dimanche soir pour une visite d’Etat.

Des sources proches de l’Hôtel du gouvernement indiquent que cette visite était prévue depuis 2010, ce à l’invitation de son homologue indien, Manmohan Singh. Navin Ramgoolam en sera à son troisième voyage en Inde après ceux de 2005 et de 2008.

A New Delhi ce lundi 6 février, il sera surtout question pour le chef du gouvernement, qui est accompagné du ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, et du ministre du Commerce et de l’Industrie, Cader Sayed-Hossen, de discuter du traité de non double imposition entre nos deux pays. La délégation d’hommes d’affaire Rama Sithanen, devrait prioritairement s’y atteler.

Les accords bilatéraux seront également signés dans le domaine de l’éducation, du textile ainsi que de la jeunesse et du sport. A titre d’exemple, un accord devra être signé entre le ministre indien du Textile et le ministre Cader Sayed-Hossen.

De même qu’entre le National Council of Museums of India avec le Rajiv Gandhi Science Centre de Bell-Village. L’éditeur Penguin, basé en Inde, pourrait également être sollicité pour permettre aux Mauriciens à avoir accès à davantage de livres à meilleur marché.

Outre la partie protocolaire, dont un banquet et des visites de courtoisie à Sonia Gandhi, à Manmohan Singh et à la présidente Pratibha Patil de même qu’au vice-président Hamid Ansari, Navin Ramgoolam devra rencontrer des hommes d’affaires de la Grande péninsule, à New Delhi et à Mumbai.

Il est également prévu qu’il ait un tête à tête avec le ministre indien des Finances, Pranab Mukherjee, et avec le ministre indien du Pétrole et du Gaz naturel S. Jaipal Reddy. Une rencontre importante surtout avec l’embargo annoncé sur l’Iran où notre principal fournisseur, Mangalore, s’y approvisionne.

A Mumbai, le chef du gouvernement mauricien aura aussi droit à un banquet en son honneur par le gouverneur de l’Etat du Maharastra. Le mercredi 8 février, il sera fait Docteur Honoris Causa au Kurukshetra University en présence de Pratibha Patil qui était en visite officielle à Maurice l’année dernière. Il est également prévu qu’il se rende dans plusieurs villages proches de l’université selon le quotidien Times of India.

Une trentaine de personnes font partie de la délégation de Navin Ramgoolam. Y compris son principal conseiller, le Chief of Staff Kailash Ruhee, et le Secrétaire au Cabinet, Suresh Seeballuck, ainsi que son conseiller culturel Alain Gordon-Gentil.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires