Ramgoolam critique ceux qu’il qualifie de « comploteurs et assoiffés du pouvoir »

Avec le soutien de

Navin Ramgoolam a fait une sortie contre certains « accapareurs du pouvoir, qui laissent de côté l’intérêt du pays ». c’était dans un discours prononcé à Triolet dans le cadre des célébrations à l’occasion de Divali.

Ce dimanche 23 octobre, le Premier ministre a achevé sa tournée des fonctions officielles, en marge de la fête de Divali, dans sa circonscription, à Triolet. Navin Ramgoolam aura marqué les esprits avec un discours d’une trentaine de minutes principalement axé sur les leçons, qu’elles soient humaines ou purement politiques, à tirer des enseignements religieux.

« La fête de Divali est synonyme de la victoire du bien sur le mal. Et le mal, ce sont ceux qui complotent derrière votre dos », a avancé le chef du gouvernement. Et d’ajouter que « Jesus Christ avait à ses côtés 12 apôtres, mais il ne savait qu’il existait un certain Judas. Et dans une population de 1,3 millions personnes, combien de Judas peut-il y avoir ? Mais moi je n’ai peur de personne, car c’est devant Dieu qu’il faudra répondre », a-t-il déclaré.

Dans son discours, il s’est également élevé contre ceux qui sont à la recherche perpétuelle du pouvoir. « Certains sont accapareurs du pouvoir et ne sont pas intéressés par l’intérêt du pays », a ajouté Navin Ramgoolam.

Ce dernier a soutenu qu’il n’a jamais été à la recherche d’une vie facile. « Si vous avez de la force et de la détermination, vous pouvez soulever des montagnes », a dit le Premier ministre.

Plus tôt, Navin Ramgoolam prenait la parole lors d’une autre fonction, cette fois à Bon Accueil. Dans son intervention il a dit avoir à ses côtés des personnes de principe. « Il nous faut toujours avoir des principes. Ce n’est pas l’heure, alors que de nombreux pays sont en difficulté, pour que l’instabilité règne à Maurice », a-t-il souligné. Pour terminer, il a appelé à l’unité nationale.

Le Premier ministre quitte le pays ce lundi 24 octobre. Il se rend en Australie où il assistera à la conférence des chefsr d’Etat et de gouvernement des pays du Commonwealth.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires