Ramgoolam confirme que les ministres Faugoo et Ritoo seront ses colistiers à Triolet

Avec le soutien de

Satish Faugoo et Devanand Rittoo seront les deux colistiers de Navin Ramgoolam au No 5 (Pamplemousses-Triolet). C’est le Premier ministre lui-même qui l’a annoncé lors d’une réunion d’activistes de l’alliance de l’Avenir, à Triolet, le mercredi 7 avril.

«Cette réunion aurait du être un simple rassemblement d’activistes de l’alliance PTr-MSM-PMSD, mais c’est une foule digne d’un meeting que nous avons devant nous», C’est avec ces propos que le leader du PTr débute son intervention.&nbsp

En effet, un grand nombre d’activistes de l’Alliance de l’Avenir avaient fait le déplacement pour venir écouter les directives de leur leader. Une ambiance survoltée régnait, le mercredi 7 avril à Triolet.

Le leader du PTr a été accueilli par des pétarades, des feux d’artifice, tambours et cris de joie.&nbsp Il a profité de cette ambiance pour annoncer à ses partisans que Satish Faugoo et Devanand Rittoo ses deux colistiers dans la circonscription No. 5 (Pamplemousses-Triolet)&nbsp en 2005 seront à nouveau de la partie. Et comme pour galvaniser davantage ses troupes, Navin Ramgoolam lance «Vous êtes des soldats, il faut que vous ratissiez le terrain pour donner la victoire à l’alliance Bleu-Blanc-Rouge».

Le leader du Parti Travailliste a également salué le discours de Pravind Jugnauth, qui est intervenu&nbsp avant de se rendre à une réunion à St Pierre. «Je suis content que Pravind ait affirmé sa sincérité devant vous. Il n’était pas obligé de le faire. D’autant plus qu’il avait une réunion au même moment à St Pierre», précise Navin Ramgoolam.

En effet Pravind Jugnauth a fait le déplacement à Triolet pour venir jurer fidélité et loyauté au Parti Travailliste « Je resterai fidèle à cette alliance même après cinq ans », a-t-il promis.

Le Mouvement Militant Mauricien (MMM) et ses alliés, l’Union Nationale et le Mouvement Mauricien Social Démocrate n’ont pas été épargnés par Navin Ramgoolam. Le Premier ministre a affirmé que Paul Bérenger cédait à la panique. « Il ne sait plus qui aligner au No. 3 (Port-Louis-Est-Port-Louis-Maritime, alors qu’il y avait prédit une victoire écrasante de son parti», s’est-il exclamé.

Le leader du PTr estime que Paul Bérenger s’est entouré de «boulets» à l’instar de Dinesh Ramjuttun et d’Ashok Jugnauth. «Paul Bérenger m’avait, lui-même, déclaré que Dinesh Ramjuttun serait de trop s’il y avait une alliance entre nos deux partis. Aujourd’hui, c’est Ramjuttun qu’il aligne contre moi au No. 5 (Pamplemousses-Triolet) ».

S’en prenant au leader de l’UN, Navin Ramgoolam déclare : « De l’autre coté, il y a Ashok Jugnauth qui a été condamné pour fraude électorale. Cela le peuple ne l’a pas oublié».

Il est à noter que&nbsp Navin Ramgoolam n’a pas prononcé un mot sur le cas de Sithanen, Comme on le sait le ministre des Finances est toujours de mauvaise humeur depuis la conclusion de l’Alliance PTr-MSM-PMSD, surtout qu’il était question qu’il ne soit pas candidat dans sa circonscription à Belle-Rose-Quatre-Bornes et n’avait pas obtenu de garantie qu’il sera ministre des Finances. Il a depuis fait une déclaration qu’il sera candidat au No. 18 (Belle-Rose-Quatre-Bornes), mais il ne s’est pas encore vraiment mis en campagne.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires