Ramgoolam évoque la possibilité d’utiliser les drones pour la surveillance maritime

Avec le soutien de

L’Etat mauricien considère l’usage des drones pour la surveillance maritime. C’est ce qu’a laissé entendre le Premier ministre à l’Assemblée nationale lors des débats sur la Maritime Zones (Amendment Bill) le mardi 28 mai 2012.

Le gouvernement Maurice envisage la possibilité d’utiliser les drones pour la surveillance de ses eaux territoriales. C’est ce qu’à fait comprendre le Premier ministre Navin Ramgoolam lors des débats sur la Maritime Zones (Amendment) Bill à l’Assemblée nationale vers les 23 heures le mardi 29 mai 2012.

Il réagissait alors à une proposition faite en ce sens par un membre de l’opposition du fait que la Zone économique exclusive est désormais plus vaste. D’autant que le pays ne dispose pas suffisamment de moyens techniques pour lutter contre la pêche illégale, entre autres.

Le chef du gouvernement a expliqué qu’il compte se rendre chez l’un des fabricants, voire à un Salon spécialisé, lors de ses missions à l’étranger, pour constater de visu les nouvelles technologies utilisées pour la surveillance maritime. Il indique ainsi qu’il veut aller « one step further than the drone ».

Navin Ramgoolam indique que le programme gouvernemental pour la période 2012-2015 fait mention de l’utilisation de nouvelles technologies dans divers champs d’activités du pays. Mais sans donner davantage de détails.

Les drones ou UAV (Unmanned Air Vehicle) ont connu une certaine notoriété dans la guerre engagée contre les Talibans par les Américains en Afghanistan. Pilotés à distance, ces aéronefs servent surtout pour la reconnaissance photographique des régions inaccessibles ou du déplacement de troupes ennemis. A l’occasion, certains sont munis de charges explosives pour attaquer l’ennemi.

La famille des drones comprend plusieurs catégories. Les cinq plus connues sont les mini-drones les drones tactiques les drones de moyenne altitude, longue endurance appelés MALE les drones stratégiques haute altitude, longue endurance baptisés HALE ainsi que les drones de combat, désignés comme les UCAV.

Cependant les applications civiles des drones sont vastes. Elles vont du contrôle du trafic routier, les opérations de recherches aériennes et de sauvetage et à la récolte de données pour les prévisions météorologiques entre autres.

Les tailles des drones varient. Ils vont de quelques centimètres à plusieurs mètres d’envergure. Les formes et les types de propulsion différents également.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires