Ramgoolam: «Il est trop tôt pour parler d’alliance»

Avec le soutien de

Le Premier ministre et leader de l’Alliance sociale veut éclaircir certains points par rapport au positionnement de son parti.

Dans une déclaration à Radio One, lors de l’inauguration de la place de la Cathédrale St-Louis, Navin Ramgoolam a tenu à préciser que les rumeurs de rapprochement avec le Mouvement Socialiste Militant de Pravind Jugnauth ne sont pas fondées.

Il estime, en outre, que la question des alliances ne peut être soulevée à ce stade. Il se donne encore du temps. Il est, en tout cas, convaincu que toute la question du jeu des alliances ne prendra son sens qu’après la partielle.

Le Premier ministre nie également avoir donné le mot d’ordre de soutenir Pravind Jugnauth ou de voter pour lui. Lorsqu’il appelle ses partisans, électeurs de la circonscription Quartier Militaire-Moka, à voter, c’est surtout, affirme-t-il, pour que d’autres personnes ne votent pas à leur place.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires