Rama Valayden soutient que c’est le succès du PMSD qui gêne le MMM

Avec le soutien de

La PMSD fait le bilan de ses cinq mois de réunification. Le secrétaire du parti s’est dit très satisfait de ce que le nouveau Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) a pu accomplir durant cette période. «Notre satisfaction est énorme», se réjouit le PMSD.

Le secrétaire général des Bleus, Rama Valayden qui animait une conférence de presse, ce samedi 13 mars, affiche la satisfaction. Il estime que le PMSD a connu une remontée conséquente en termes de recrutement depuis sa réunification. Le ministre de la justice affirme que c’est sur le plan des idées que le PMSD a bâti son succès. Cela s’est fait au détriment du Mouvement Militant Mauricien (MMM).

Le dirigeant du PMSD explique que le MMM est entré dans une logique d’attaque contre son parti, avec pour objectif de l’affaiblir et de le discréditer. Le pourquoi de cette logique se trouve, selon lui, dans la menace que le PSMD représente pour les Mauves.

«Aussi longtemps que nous continuons notre ascension, le MMM sait que c’est contre son intérêt. C’est simple. Ce n’est pas une question d’individu, mais c’est sur les grands thèmes de société que nous avons accroché», affirme le secrétaire général des Bleus.

Il s’est ensuite lancé dans une comparaison entre les réalisations du PMSD et celles du MMM. Au passage Valayden qualifie le parti de Paul Bérenger de porte-parole du grand capital, alors que le PMSD, selon lui, est celui du petit peuple. L’ancien leader du Mouvement Républicain déclare que le MMM a fait le deal Illovo alors que son parti a permis que les terres des cités de la CHA soient accessibles en toute propriété aux détenteurs de bail.

Il accuse le MMM de s’être servi des travailleurs du port alors que son nouveau parti a réussi à mettre sur pied un fond de pension pour ces mêmes travailleurs. La trahison du MMM est associée à l’abandon de certains quartiers populaires desquels le MMM&nbsp puisait son électorat. Alors que le PMSD a, dit-il, «systématiquement» travaillé sur la qualité de vie dans ces quartiers.

L’Attorney General a rappelé les grands thèmes de société pour lesquels les membres son parti&nbsp se sont engagés. Il a cité comme exemples l’éducation et la langue maternelle, le besoin pour un salaire décent pour tous ou encore le droit au logement. «Des thèmes accrocheurs alors que le seul débat qui anime notre adversaire est la question d’alliance où pas» constate Rama Valayden.

En ce qu’il s’agit des tractations d’alliance entre le MMM et PTr, Rama Valayden estime que c’est du bluff de la part de Paul Bérenger. Il a réaffirmé la conviction du PMSD que cette alliance ne se fera pas. Sa lecture de la situation est que le leader mauve se sert de Xavier-Luc Duval comme d’un prétexte, pour se préparer une porte de sortie&nbsp en cas d’échec de ses négociations avec Navin Ramgoolam.

«Après la déclaration forte du leader sur la question de macadam, tout d’un coup Bérenger est devenu muet. Nous aurons voulu qu’il nous réponde sur cette question», lance-t-il à l’intention du leader de l’opposition.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires