Rama Valayden s’en tient à ses propos

Avec le soutien de

«Si je mens qu’on me fusille.» Ces propos sont signés de l’Attorney General.

Rama Valayden persiste et signe: la communauté créole est la plus brutalisée par la police... Le nouveau secrétaire général du PMSD l’avait déclaré il y a quelques jours lors d’un congrès de ce parti.

Un discours qui a fait grand bruit. Rama Valayden avait même été appelé par le Premier ministre pour s’expliquer. Il faudrait croire qu’il a obtenu la bénédiction pour mettre à exécution sa stratégie. A moins, qu’il n’ait choisi une nouvelle action suicide…

Ce qui est sûr, c’est que, lors d’un congrès du PMSD à Mahébourg, l’Attorney General n’a pas voulu changer quoi que ce soit à ses propos.

Pendant ce temps, sollicité pour une réaction, le Premier ministre n’a pas souhaité faire de commentaires. Il faut dire qu’il revenait de grandes rencontres avec de grands de ce monde.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires