Rama Sithanen est à son bureau en attendant la décision de Navin Ramgoolam le concernant

Avec le soutien de

Le ministre des Finances, Rama Sithanen, est à son bureau ce lundi 12 avril. Ce matin, il était en réunion avec ses proches collaborateurs. Il doit rencontrer le Premier ministre qui lui communiquera la décision prise en ce qui le concerne.

Journée cruciale pour Rama Sithanen, ce lundi 12 avril. Le Premier ministre a déclaré le dimanche 11 avril avoir déjà pris une décision à son sujet et la lui communiquera aujourd’hui.

Ce matin il était à son bureau, comme d’habitude. Vers les 10h30, on apprenait qu’il était en réunion avec ses proches collaborateurs.

Le ministre des Finances est en délicatesse avec son parti depuis la conclusion de l’Alliance Parti Travailliste-Mouvement Socialiste Militant-Parti Mauricien Social Démocrate (PTr-MSM-PMSD).&nbsp Il avait réuni ses partisans au complexe du Pavillon à Quatre-Bornes, le dimanche 4 avril,&nbsp pour faire état d’un chantage qu’exercerait un petit parti sur Navin Ramgoolam. Selon Sithanen, ce parti, le MSM rechercherait son évincement du ministère des Finances.

Depuis mardi dernier, quand il avait fait une courte déclaration à la presse,&nbsp après sa rencontre avec le Premier ministre, Rama Sithanen s’est muré dans un silence total. Il s’était même permis de s’absenter à des réunions dans sa circonscription. Ses deux colistiers Xavier-Luc Duval et Nita Deerpalsing ont pallié son absence.

Sithanen n’était pas non plus présent au meeting du lancement de campagne de l’Alliance PTr-MSM-PMSD, dans la capitale le vendredi 9 avril, devant la mairie de Port-Louis.

Hier, dimanche 11 avril, il brillait par son absence, à Port-Louis, lors de la cérémonie du dévoilement d’un buste à la mémoire de Renganaden Seeneevassen, illustre dirigeant du PTr. C’est lors de cet événement que Navin Ramgoolam a dit le fond de sa pensée sur le cas Sithanen même s’il n’a pas cité le nom de son ministre des Finances. « Certains se croient propriétaires d’une circonscription ou d’un ministère. Moi, si j’étais un ministre et que le Premier ministre m’appelait pour me dire de laisser la place, j’aurais accepté et j’aurais écrit une lettre pour le remercier de m’avoir offert le privilège de servir la Nation », a-t-il dit. Navin Ramgoolam déclare que c’est cette attitude que des personnes du calibre de Renganaden Seeneevassen auraient eu. « Mais, hélas ce n’est pas le cas avec les politiciens d’aujourd’hui », a conclu le leader du PTr.

Par la suite, à la fin de la cérémonie, Navin Ramgoolam a eu un long aparté avec l’ancien ministre Kadress Pillay. Les bruits courent que celui-ci sera appelé à remplacer Rama Sithanen dans les rangs de l’Alliance PTr-MSM-PMSD au No. 18 (Belle-Rose-Quatre-Bornes).

Interrogé par la presse, Kadress Pillay a répondu : « J’attends les ordres de mon chef ».

Les jeux semblent être faits pour Rama Sithanen. On devrait s’attendre à des développements dans le courant de la journée après la rencontre entre le Premier ministre et son ministre des Finances.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires