Rajesh Jeetah : « Trois critères de l’appel d’offres disqualifiaient la clinique MedPoint »

Avec le soutien de

Rajesh Jeetah confirme que les procédures pour l’acquisition de deux hôpitaux spécialisés ont été lancées au temps où il était ministre de la Santé. Cependant, celui-ci dément catégoriquement que le document d’appels d’offres pour l’acquisition d’un hôpital gériatrique, ait été taillé sur mesure.

Le ministre Rajesh Jeetah réfute les allégations selon lesquelles le document d’appels d’offres rédigé et lancé durant son mandat à la Santé en avril 2010 ait été « taillé sur mesure ». Il explique que la clinique MedPoint ne répond pas à trois critères de l’appel d’offres. Cet établissement hospitalier appartenant au beau-frère de Pravind Jugnauth, le leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM), a été racheté par l’Etat pour la somme de Rs 144 millions sous le mandat de la ministre Maya Hanoomanjee en décembre dernier.

« Pour commencer, il nous fallait un bâtiment faisant entre 4 500 et 6 500 m2 alors que la clinique MedPoint fait 3 900 m2. Ensuite, la superficie du terrain sur lequel elle se situe l’a également disqualifiée. Sans compter que l’Etat devait faire l’acquisition de deux hôpitaux. D’ailleurs, je me demande où s’est évaporé l’hôpital pour les femmes et les enfants ! », a-t-il lancé d’un ton ferme à Balaclava ce matin.

Le ministre de l’Enseignement supérieur répondait aux questions de lexpress.mu ce lundi 5 septembre, après l’ouverture&nbsp d’une conférence internationale sur la gestion des déchets dans les pays en voie de développement. C’était à l’hôtel Intercontinental.

Rajesh&nbsp Jeetah n’a pas manqué de revenir sur ses notes avant de faire quelques déclarations sur l’affaire MedPoint. Avant de confirmer que la « policy decision » pour la réalisation de deux centres de santé spécialisés, notamment, un hôpital gériatrique ainsi qu’un hôpital pour les femmes et les enfants, a bel et bien été prise alors qu’il était ministre de la Santé. Un projet qui, dit-il, remonte à 2000.

Rajesh Jeetah avance qu’une provision de Rs 100 millions avait alors été faite en ce qui concerne l’acquisition d’un l’hôpital gériatrique. « Je vais me répéter un million de fois car j’ai une seule vérité. La question qu’il faut se poser est qui a doublé le prix pour qu’il passe de Rs 75 millions à Rs 144 millions et qui a signé la fameuse lettre « Dear Pravind » où l’on demande de prévoir Rs 150 millions d’avance, comme l’a dénoncé le leader de l’opposition, Paul Bérenger », a-t-il souligné.

Il n’a pas manqué de faire ressortir que la question à poser est de savoir qui était ministre de la Santé et ministre des Finances quand le contrat a été signé. A la question de connaître ses liens avec l’ancien propriétaire de la clinique MedPoint, le Dr Krishan Malhotra, Rajesh Jeetah a préféré esquivé l’interrogation, répondant qu’il reçoit des courriels au quotidien et que cela ne veut rien dire. Rappelons que le Dr Malhotra lui a envoyé un e-mail daté du 17 janvier 2010 à 19h29 faisant mention des informations et facilités sur la clinique MedPoint.

Dans un communiqué émis ce lundi après-midi, le ministre de l’Enseignement supérieur précise qu’après les élections de 2010, la nouvelle ministre de la Santé, Maya Hanoomanjee, avait le devoir de s’assurer que toutes les procédures soient suivies pour que le choix final se fasse d’après les critères établis dans l’appel d’offres préparé lorsqu’il était ministre de la Santé.

Il a conclu que toute la population mauricienne saura la vérité sur l’affaire Medpoint si elle s’interroge sur le processus d’évaluation.&nbsp Il suggère les interrogations comme suit : est-ce que le paiement de Rs 144 millions effectué par Pravind Jugnauth a été fait selon toutes les procédures ? Pourquoi avoir demandé une deuxième évaluation ? Qui a demandé cette deuxième évaluation ? Est-ce que la dimension du bâtiment MedPoint choisi par Maya Hanoomanjee correspond aux spécifications de l’appel d’offres ?

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires