Réunion : Tension autour de l’arrivée de Marine Le Pen

Avec le soutien de

Marine Le Pen est arrivée à la Réunion avec trois quarts d’heure de retard. Une centaine de personnes l’attendait à l’aéroport Roland Garros pour manifester contre la venue de la candidate du Front National à la présidentielle. Sa sortie s’est faite sous les huées et dans un climat tendu. Elle a été prise en charge par les forces de l’ordre qui lui ont permis de s’engouffrer rapidement dans une voiture qui a aussitôt quitté les lieux.


Avant même que l’avion dans lequel se trouvait Marine Le Pen ne se pose à la Réunion, un comité d’accueil composé en grande partie de Jeunes Socialistes s’est installé dans le hall de l’aéroport de Roland Garros. Objectif : Montrer qu’elle n’était pas la bienvenue dans ce département.

Une manifestation qui s’est cependant déroulée de manière pacifique. On pouvait y voir des banderoles disant "Non à la haine" ou "FN = Danger". Etait également présent Danyel Waro qui avait été agressé lors du dernier passage à la Réunion de Jean-Marie Le Pen. Il a bien évidemment improvisé un maloya en attendant l’arrivée de l’avion de la candidate du Front National. Les manifestants entendent marquer ainsi leur hostilité à cette venue. Ils ne viendront cependant pas perturber le reste de sa visite de deux jours.

Par ailleurs, un important dispositif policier a été mis en place qui l’a pris en charge à sa sortie.


(Source : Le Journal de l’île de la Réunion)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires