Rénovation du Parlement : les travaux accusent un retard de six mois

Avec le soutien de

La rénovation de l’aile en bois du Parlement devrait être complétée fin décembre, soit avec six mois de retard, a indiqué&nbsp le Premier ministre. Il répondait à une question du député&nbsp Rajesh Bhagwan ce mardi 15 novembre à l’Assemblée nationale.


Des travaux supplémentaires et imprévus au moment de l’attribution du contrat et&nbsp identifiés par la suite, seraient la cause du retard de livraison de la Old Parliament House. C’est l’explication fournie par&nbsp Navin Ramgoolam à l’heure des questions adressées au Premier ministre ce mardi 15 novembre.&nbsp Rajesh Bhagwan voulait savoir si les travaux avaient été prolongés, et souhaitait en connaître les raisons. Le député MMM demandait également des précisions&nbsp sur le montant total déboursé à cet effet.

Le chef du gouvernement a alors rappelé que le contrat pour la rénovation de l’aile en bois du bâtiment abritant le parlement et classé patrimoine national, a été alloué le 1er mars 2010 à la firme Ireko Construction Ltd, pour Rs 327, 574,781, de même qu’une somme de contingence de Rs 27 millions. Les travaux ont démarré le 2 avril 2010, et au départ, il était prévu qu’ils prendraient&nbsp fin le 11 juin de cette année.

Au moment où le consultant recruté pour ce projet avait travaillé sur le dossier, il avait&nbsp été décidé de remplacer seulement 35% de la structure en bois du bâtiment. Une décision basée sur une évaluation visuelle de l''''état de l''immeuble. Cependant, ce n''est qu’après le début des travaux de démolition qu’on a&nbsp constaté l''état réel de la structure en bois. Il a alors été décidé de la remplacer dans son ensemble.

Par ailleurs, après l''attribution du contrat, le National Heritage Fund a objecté à l''utilisation de plaques d''acier inoxydable à la place du bois, matériel d’origine du bâtiment. Ce qui a modifié les plans, d’où la raison de la prolongation du délai accordé à Ireko. Ce changement a contribué à des économies, selon Navin Ramgoolam. En effet, a-t-il expliqué, l’utilisation du bois a permis d’économiser 6 millions de roupies.A ce jour, Rs 166 millions ont été payées à la compagnie Ireko. Il est maintenant prévu que les travaux s’achèvent&nbsp fin décembre.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires