Réforme électorale: Rezistans ek Alternativ dénonce la duplicité des partis traditionnels

Avec le soutien de

Rezistans ek Alternativ met en question la volonté des partis politiques traditionnels à enclencher une réforme électorale.

&nbsp«Rezistans ek Alternativ a toujours été sceptique concernant l’intention du gouvernement de l’Alliance Sociale ainsi que l’oppposition MMM à amener une vraie réforme électorale pour éliminer le communalisme dans le système politique.

Aujourd’hui, c’est clair que Ramgoolam et Valayden n’ont pas de parole. Les grands discours pour les 40 ans de l’indépendance, c’était uniquement pour la galerie. C’est aussi clair que les discussions entre les partis traditionnels quant à la réforme électorale n’obéissaient qu’aux exigences de tactiques électoralistes et opportunistes», s’insurgent Roody Muneean et Veena Dholah de Rezistans ek Alternativ.

«Une fois de plus, les évènements ont démontré que c’est l’action des mouvements politiques alternatifs, tels que Rezistans ek Alternativ, qui seront à la base d’une véritable réforme électorale», disent-ils.

Pour rappel, Rezistans ek Alternativ a enclenché une campagne, depuis 2005, pour appuyer l’instauration d’une réforme électorale. Ce parti a aussi saisi le Human Rights Committee des Nations Unies sur cette question. Ce parti soutient qu’une réforme électorale est cruciale pour, d’une part, éliminer le communalisme dans le système politique à Maurice. D’autre part, pour permettre un approfondissement de la démocratie dans le pays.

Le Human Rights Committee des Nations Unies rendra son jugement sur cette affaire au début de 2010.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires