Réforme électorale : Rama Sithanen proposera un système proche du rapport Sachs

Avec le soutien de

L’expert en système électoral et ex-ministre des Finances se livre depuis la fin de 2011 à une étude approfondie du rapport Carcassonne sur la réforme électorale. Dans une déclaration à lexpress.mu, Rama Sithanen lève un pan du voile sur ce qu’il compte proposer.

Un système électoral proche du modèle C du rapport Sachs. Ce c’est que compte proposer l’expert mauricien en la matière, Rama Sithanen. Il explique que la proposition sur laquelle il travaille sera un système mixte. Le système actuel sera conservé tel quel et un système de Party List viendra s’y ajouter.

« Toutefois, l’élection des députés à partir du Party List ne se fera pas totalement à la proportionnelle mais elle ne sera certainement pas disproportionnée. L’objectif sera de réduire considérablement l’écart entre le nombre de votes et le nombre d’élus obtenus par les partis en lice », explique Rama Sithanen.

C’est dans un rapport non commandité sur lequel l’ancien Grand argentier travaille actuellement que la proposition sera énoncée. Dans ce rapport, Rama Sithanen livrera également son appréciation critique du rapport Carcassonne.

Le système qui sera proposé gardera le mode d’élection First past the post. Rama Sithanen est très critique envers la proposition du comité Carcassonne de se débarrasser complètement du système électoral qui, selon notre interlocuteur, « a fait ses preuves surtout en matière de stabilité ».

« Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain », insiste Rama Sithanen.

L’ex-ministre des Finances proposera, en même temps, une alternative au Best Loser System dans son rapport, qui, précise-t-il, sera soumis à la population avec copie aux leaders politiques d’ici à deux semaines. Il tiendra à cette occasion une conférence de presse pour expliquer ses propositions.

En ce qui concerne la proposition du comité Carcassonne, l’expert mauricien maintient qu’elle est totalement « inadaptée à la réalité mauricienne ». Il remet également en question la méthodologie des experts étrangers.

Rama Sithanen s’est déjà entretenu avec le Premier ministre et le leader de l’opposition pour discuter avec eux de ses conclusions et recommandations.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires