PTr : «La vérité sur Medpoint plus importante que la couleur politique de ceux impliqués»

Avec le soutien de

La vérité sur l’affaire Medpoint doit éclater, et ce peu importe la couleur politique des personnes qui y sont impliquées, selon la directrice de communication du Parti Travailliste, Nita Deerpalsing. Lors d’une conférence de presse ce samedi 20 août, elle a également indiqué que le « scandale du siècle » ne doit pas être blanchi.

« Peu importe la couleur politique, ou le statut de ceux impliqués, la vérité sur le scandale du siècle, doit éclater », c’est ce qu’a déclaré Nita Deerpalsing lors de la conférence de presse du Parti Travailliste en présence de son allié, le Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD). A une question de lexpress.mu, concernant les actions que possède le numéro deux du gouvernement Rashid Beebeejaun dans la clinique MedPoint, elle a cependant indiqué qu’il faut laisser à l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) faire son travail.

« Nous ne pouvons pas nous mettre à la place des enquêteurs de l’ICAC pour décider qui doit être interrogé ou pas, je ne suis pas l’inspecteur Colombo. Nous ne pouvons donc pas nous ingérer dans le déroulement de l’enquête de la Commission Anti Corruption », a-t-elle avancé.

Cette dernière a également profité de l’occasion pour revenir sur une déclaration du leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM) qui avait déclaré que c’est l’enquête de l’ICAC qui a été la goutte d’eau qui a fait débordé le vase. « Cela prouve que Pravind Jugnauth voulait que le Premier ministre intervienne dans l’enquête de l’ICAC, c’est tout à fait révoltant », a fustigé la députée de la circonscription N0. 18 (Belle-Rose/Quatre Bornes).

Le président du Parti Travailliste, Patrick Assirvaden a, lui, avancé que lors de l’alliance avec le Parti Soleil, c’est le Parti Travailliste en réalité qui se sentait « étouffé » avec son ancien allié. Maintenant que le MSM a pris la porte de sortie, il soutient que le gouvernement peut enfin commencer à travailler. « Nous tenons à rassurer la population qu’elle n’a pas être inquiet car le pays ne perd rien avec le départ des ministres tels que Showkutally Soodhun&nbsp et Pravind Jugnauth qui ne sont en réalité que des menteurs et des incompétents », a-t-il fait part.

Quant à Lindsay Morvan, porte-parole du membre du PMSD, il est revenu sur la récente nomination de Xavier-Luc Duval comme ministre des Finances. Il a tenu à féliciter le Premier ministre pour la confiance accordée au PMSD. Répondant aux critiques du leader de l’opposition, Paul Bérenger, qui a émis des doutes sur Xavier Luc Duval en tant que ministre des Finances, Lindsay Morvan a expliqué que depuis que le PTr et le PMSD sont « en couple », les bleus ont toujours abattu un travail assidu. « C’est pour cela que le peuple nous a renouvelé sa confiance lors des élections générales de 2010 », a-t-il avancé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires