Propos controversés de Dulthumun : «C’est la liberté d’expression,» réagit Ramgoolam

Avec le soutien de

Le Premier ministre prend la défense de Somduth Dulthumun qui a déclenché une salve de critiques après ses propos controversés à la télévision nationale.&nbsp&nbsp «C’est ça la liberté d’expression,» a réagi le Premier ministre, Navin Ramgoolam, qui a été moins virulent envers la presse.

«C’est ça la liberté d’expression. Dulthumun est libre lui aussi. Il a aussi sa liberté (de parole)». Tels sont les propos de Navin Ramgoolam, ce vendredi soir 15 février,&nbspau Casela, Rivière-Noire, après une cérémonie de pose de première pierre. Le chef du gouvernement était invité à commenter la longue déclaration, à connotation sectaire, de Somduth Dulthuman sur la MBC TV.

Le Premier ministre a répondu de manière brève et modérée aux questions de la presse sur les polémiques du moment. Invité à réagir sur la déclaration de Sir Anerood Jugnauth sur sa vie privée, Navin Ramgoolam a simplement affirmé que «les travaillistes ne font pas de la politique de cette manière.»

Le leader du Parti travailliste s’est également montré moins agressif envers la presse. «Je ne suis pas en colère contre la presse. Elle a le droit de faire des critiques,» devait-il dire.

Pour ce qui est des inondations qui ont paralysé, un moment, le pays mercredi, le chef du gouvernement a affirmé que des morcellements ont été construits sans permis. «Certains ont bouché des drains. Ne croyez pas que le gouvernement va refaire les travaux à leur place,» a-t-il insisté.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires