Produits pétroliers : Le ministre Soodhun préfère les cotations à l’appel d’offres

Avec le soutien de

Répondant à la Private Notice Question du leader de l’opposition sur les importations par la State Trading Corporation (STC), le ministre de l’Industrie et du Commerce, Showkutally Soodhun a indiqué que la STC ne fera pas des appels d’offres internationaux, mais a demandé des cotations pour la fourniture des produits pétroliers.&nbsp

Dans sa question initiale, le leader de l’opposition s’intéressait à la structure des prix des produits pétroliers, aux pertes dues au «Hedging», aux sommes payées aux stations services lors de la période électorale. Il voulait aussi savoir s’il y aura des appels d’offres pour les produits pétroliers et réclamait des détails sur les produits importés par STCM Limited. Enfin, il s’est intéressé à d’éventuelles pertes lors des divers exercices d’appels d’offres pour l’approvisionnement en riz ration.

A propos de la structure des prix des produits pétroliers, le ministre Soodhun s’est évertué à donner une longue réponse, ce qui a poussé M. Bérenger à demander au Speaker d’intervenir pour que le ministre y mette un terme pour soumettre une réponse écrite. Concernant les pertes liées au Hedging, le ministre a déclaré que les chiffres sont en voie de compilation et une fois que ce sera fait, un document sera déposé à la bibliothèque de l’Assemblée nationale.

Showkutally Soodhun a ensuite annoncé que les compagnies de produits pétroliers et les stations services ont touché le 8 mai dernier, Rs 42 884 000 comme remboursement pour l’essence et Rs 50 495 000 pour le diesel. Toujours à propos des produits pétroliers, M. Soodhun a indiqué qu’il y a eu des demandes de cotations adressées à des compagnies exportatrices et qu’une fois ces documents reçus, la STC procédera à une comparaison des prix avec ceux de Mangalore Refinery and Petrochemicals Limited.

Quant à la STCM Ltd, M. Soodhun a indiqué que cette compagnie n’a subi aucune perte. Au sujet des divers exercices d’appels d’offres pour le riz ration, le ministre a reconnu que dans un premier temps, la STC a encouru des pertes, qui ont été absorbées lors du troisième exercice.

Quand le Speaker, Kailash Purryag, a mis un terme aux échanges lors de la partie consacrée à la PNQ, M. Bérenger a protesté avec véhémence, estimant que davantage de temps aurait dû avoir été accordé, notamment à cause de la longueur des réponses du ministre Soodhun.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires