Private Notice Question : les enquêtes sur le trafic de bois de rose passées à la loupe

Avec le soutien de

La Private Notice Question (PNQ) de ce vendredi 16 novembre sera axée sur le trafic de bois de rose entre Madagascar et l’Asie du sud-est, en passant par le port franc mauricien. Paul Bérenger veut connaître les résultats des enquêtes initiées sur la saisie du 11 juin 2011.

La saisie de six conteneurs de bois de rose par la douane mauricienne, le 11 juin 2011, fera à nouveau l’objet d’une PNQ à l’Assemblée nationale. C’est, une nouvelle fois, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, qui sera interrogé par le leader de l’opposition. Ce sera la cinquième question parlementaire liée à cette affaire.

Navin Ramgoolam sera d’abord appelé à dire si les différentes enquêtes initiées, à savoir par la police, la Commission anticorruption (ICAC), la Financial Intelligence Unit (FIU) et la Mauritius Revenue Authority, ont été bouclées. Le chef du gouvernement devra donner les détails des conclusions de ces investigations.

Paul Bérenger s’intéressera ensuite à l’assistance internationale recherchée dans cette affaire, entre autres auprès des autorités malgaches et chinoises.

La troisième partie de la PNQ sera consacrée au Foreign Customs Fraud Investigator que le gouvernement se proposait d’engager pour une enquête approfondie et indépendante sur ce trafic et les gens impliqués. Navin Ramgoolam avait fait cette annonce alors qu’il répondait à une PNQ sur le même sujet, le 10 juillet dernier.

Il sera ensuite question du Forensic Audit pour lequel la Banque mondiale avait offert son aide, toujours en juillet de cette année.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires