Pris de malaise, le juge Eddy Balancy admis en clinique

Avec le soutien de

Le juge Eddy Balancy a été pris de malaise dans la soirée d'hier et à dû être admis à la clinique Fortis Darné.

Selon nos recoupements d’information, le juge Eddy Balancy a été pris de malaise dans la soirée du lundi 14 octobre. Pas plus tard qu’hier, l’express faisait état du fait qu’il avait été évincé au sein du judiciaire et n’assurera pas l’intérim au poste de «Senior Puisne Judge», encore moins celui de Chef juge…

 
Plusieurs avocats se mobilisent déjà en vue de soutenir le juge Eddy Balancy ce mardi 15 octobre. Ce dernier a été pris de malaise dans le courant de la soirée d’hier, lundi 14 octobre. Il a ainsi été admis d’urgence à la clinique Fortis Darné, à Floréal. Selon nos recoupements d’information, il aurait eu des complications cardiaques. 
 
Pas plus tard que dans l’édition du lundi 14 octobre, l’express faisait notamment état du fait que le juge Eddy Balancy, no 3 de la Cour suprême, a appris, vendredi, lors de la parution du calendrier des procès, que ce n’est pas lui qui assurera l’intérim au poste de Senior Puisne Judge (SPJ). C’est le juge Paul Lam Shang Leen qui a été choisi. Une nomination qui, selon des sources proches du milieu judiciaire, interviendrait après des recommandations faites par le chef juge Bernard Sik Yuen au président de la République. 
 
En général, en l’absence du chef juge et du SPJ du pays, c’est Eddy Balancy qui est appelé à assurer l’intérim. Ce qui n’est pas le cas cette fois. C’est donc le juge Paul Lam Shang Leen qui remplace le SPJ Keshoe Parsad Matadeen. Ce dernier est parti en mission samedi et rentrera le 1er novembre. En outre, après le départ du chef juge Bernard Sik Yuen mardi soir – il sera de retour au pays le 7 novembre – c’est le juge Lam Shang Leen qui assurera l’intérim au poste de Chef juge. 
 
Ainsi, à partir de mercredi, Paul Lam Shang Leen présidera la Cour suprême jusqu’au 30 novembre. Qui plus est, ce dernier assumera ses propres fonctions dans son bureau, à la division commerciale. C’est d’ailleurs la première fois dans l’histoire du judiciaire qu’un chef juge p.i. ne siégera pas en Cour suprême. 
 
Toutefois, un bémol : Eddy Balancy est de nouveau écarté. Car, c’est la juge Saheeda Peeroo qui a été choisie pour assurer l’intérim au poste de SPJ. Sauf que celle-ci n’est pas au pays. Et celle qui a été choisie pour assurer l’intérim en son absence est la juge Ah Foon Chui Yew Cheong. 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires