Primaire: mauvaise note pour un enseignant vulgaire

Avec le soutien de

Le ministère de l’Education a convoqué un enseignant d’une école primaire après que des plaintes ont été faites concernant le langage qu’il utiliserait en classe.

Selon des écoliers, il utiliserait un langage vulgaire en faisant la classe. Cet enseignant a été convoqué par le ministère de l’Education et la classe de sixième qui était sous sa responsabilité lui a été retirée. «Tout indiquerait qu’il a un problème de comportement», indique le chargé de communiqué du ministère.

Il «faisait des blagues en utilisant des gros mots». Sauf que la «plaisanterie» a mal tourné pour cet instituteur de l’école primaire R. Gujadhur. Il y a quelques jours, la classe de sixième qui était sous sa responsabilité lui a été retirée. Il avait préalablement été convoqué par le ministère de l’Éducation pour s’expliquer.

Selon nos recoupements, ce sont les parents des élèves qui ont exigé que l’enseignant soit remplacé. Les écoliers avaient rapporté à leurs parents qu’il utiliserait un langage vulgaire en faisant la classe. «Les parents ont même menacé de faire un sit-in si l’établissement ne changeait pas de prof», confie une source proche du dossier.

Informé du problème, le ministère de l’Éducation a remplacé l’enseignant concerné. «Il a été convoqué par le ministère pour s’expliquer. Tout indiquerait qu’il a un problème de comportement. Il sera aussi entendu par le Head Psychologist du ministère», explique le chargé de communication du ministère. Entre-temps, l’enseignant est «floating», n’étant assigné à aucune classe.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires