Premières divergences d’opinion au sein du PMSD

Avec le soutien de

La mise à pied de Michael Sik Yuen est réclamée par certains au PMSD. Le bureau politique du parti devrait avoir lieu lundi.

L’idée de révoquer Michael Sik Yuen ne fait pas l’unanimité parmi les Bleus. Alors que certaines voix réclament la mise à pied du ministre du Tourisme, d’autres ne partageraient pas le même avis. Selon des proches de Michael Sik Yuen, des die hards du PMSD se rangent du côté du ministre.
 
Certains réclament la mise à pied du ministre du Tourisme, depuis la fête de fin d’année au Café du Vieux Conseil, à laquelle ce dernier n’a pas été convié. Un avis que ne partageraient pas d’autres au sein des Bleus. Des proches de Michael Sik Yuen laissent aussi comprendre que des die hards du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) se rangent du côté du ministre.
 
Quant à Michael Sik Yuen lui-même, il continue à garder le silence sur cette affaire. Selon ses proches, il attend son heure pour réagir, estimant qu’il est trop tôt pour se prononcer.
 
Pour ce qui est du bureau politique du PMSD, tout semble indiquer qu’il se tiendra ce lundi. Pourtant, Mahmad Kodabacus, le secrétaire général du parti, n’avait, à hier soir, pas encore finalisé cette réunion avec le leader des Bleus, Xavier-Luc Duval. Le ministre des Finances semble reléguer au second plan cette réunion qui s’annonce décisive et profite au maximum des derniers jours de l’année. Ce qui fait qu’à hier soir, la convocation officielle n’avait pas encore été expédiée, ni à Michael Sik Yuen, ni aux autres membres du parti.
 
Sans compter que Lindsay Morvan, qui a démissionné des instances du parti en février, ne serait pas le seul à avoir pris ses distances du parti.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires