Premier League : Arsenal veut faire le grand huit

Avec le soutien de

"Huit, ça suffit !" clamaient le titre et l’accrocheur générique d’une série américaine culte de la fin des années 70 ("Eight is enough", en version originale). Mais pour Arsenal, huit, ça ne suffit pas. Ou plus. En cas de succès sur la pelouse des Queens Park Rangers samedi après-midi, les Gunners pourraient ainsi compiler une huitième victoire de rang en Premier League. Une série (décidément...) qui les a d’ores et déjà hissés sur la troisième marche du podium, après avoir pourtant réalisé le pire départ de l’histoire du club depuis 58 ans et alors que les supporters réclamaient la tête d’Arsène Wenger, il y a encore quelques semaines.

"Nous sommes actuellement dans une position où personne ne nous attendait, savoure aujourd’hui l’entraîneur alsacien. Mais tout cela est fragile. Et nous avons appris de la période très difficile que nous avons traversée. La concentration et le sentiment d’urgence sont essentiels pour garder un haut niveau de jeu." Un état d’esprit qui a donc permis aux Nord-Londoniens et à Robin van Persie, auteur de douze buts en 2012, de redresser la barre après avoir essuyé plusieurs tempêtes, avant d’enchaîner les victoires et de suivre une courbe opposée à celle de leurs voisins de Tottenham, en chute libre et qui comptent désormais trois points de retard sur leurs rivaux à l’heure de l’emballage final, tandis que Chelsea pointe cinq longueurs derrière les Spurs.

Ferdinand : "Tout peut arriver"

Autre club londonien présent au sein de l’élite cette saison, QPR ne navigue pas franchement dans les mêmes eaux. Djibril Cissé -suspendu- et ses partenaires sont même virtuellement relégables à huit journées de la fin. Leur victoire surprise face à Liverpool (3-2) et seul succès glané au cours des deux derniers mois, alors qu’ils étaient menés 0-2 à vingt minutes de la fin, est déjà oubliée. Et cette rencontre face à Arsenal fait presque déjà figure de match charnière, puisque les Hoops pourraient compter six points de débours sur le premier non relégable en cas de nouvelle défaite.

"Arsenal est l’équipe en forme du moment, mais ils viennent chez nous samedi. Et peu d’équipes aiment se déplacer à Loftus Road, un petit stade à l’ancienne où les fans sont vraiment très proches des joueurs, raconte Anton Ferdinand dans les colonnes du Evening Standard. Et on a montré, en battant Liverpool après avoir mené 0-2, que tout peut arriver." Tout, même une huitième puis un neuvième succès consécutif, une performance qu’Arsenal n’a plus accomplie depuis 2004.


Le programme de la 31e journée :

Samedi :
(18h00) Aston Villa - Chelsea
Everton - West Bromwich
Fulham - Norwich
Manchester City - Sunderland
Queens Park Rangers - Arsenal
Wigan - Stoke
Wolverhampton - Bolton
Dimanche :
(16h30) Newcastle - Liverpool
(19h00) Tottenham - Swansea
Lundi :
(23h00) Blackburn - Manchester United


Classement : Pts J G N P bp bc dif
1. Manchester United 73 30 23 4 3 74 27 47
2. Manchester City 70 30 22 4 4 72 22 50
3. Arsenal 58 30 18 4 8 61 39 22
4. Tottenham 55 30 16 7 7 53 35 18
5. Chelsea 50 30 14 8 8 49 34 15
6. Newcastle 50 30 14 8 8 44 42 2
7. Liverpool 42 30 11 9 10 36 31 5
8. Sunderland 40 30 11 7 12 39 34 5
9. Everton 40 30 11 7 12 30 32 -2
10. Swansea City 39 30 10 9 11 34 36 -2
11. Norwich City 39 30 10 9 11 41 47 -6
12. Stoke City 38 30 10 8 12 29 41 -12
13. Fulham 36 30 9 9 12 37 41 -4
14. West Bromwich 36 30 10 6 14 36 41 -5
15. Aston Villa 33 29 7 12 10 31 38 -7
16. Blackburn 28 30 7 7 16 43 62 -19
17. Bolton 26 29 8 2 19 33 58 -25
18. Queens Park Rangers 25 30 6 7 17 33 53 -20
19. Wigan 25 30 5 10 15 27 55 -28
20. Wolverhampton 22 30 5 7 18 31 65 -34


Suivez toute l’actualité sportive sur Lékip.mu.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires