Pravind Jugnauth relève les incohérences entre Paul Bérenger et Navin Ramgoolam

Avec le soutien de

Le leader du MSM, Pravind Jugnauth, prend un malin plaisir à relever les différences dans les discours de Bérenger et de Ramgoolam au sujet de la réforme électorale. Il déclare néanmoins que le souhait du peuple est que l’alliance MSM/MMM botte le Premier ministre hors du pouvoir.

Paul Bérenger est sans aucun doute l’interlocuteur privilégié de son père, sir Anerood Jugnauth. Mais le leader du Mouvement socialiste militant (MSM), Pravind Jugnauth, ne rate pas une occasion pour le descendre. Après ses propos à l’effet qu’au parti soleil, on ne fait pas dans les zigzags, il a indiqué qu’en ce qui concerne la réforme électorale, ses dires de ces derniers jours ne sont pas du tout compatibles avec ceux du Premier ministre.

Lors d’une rencontre avec la presse ce vendredi 3 août 2012 au Sun Trust, à Port-Louis, Pravind Jugnauth a relevé les différences dans les discours entre les deux hommes. Alors que le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) s’est hâté de dire que le Parti travailliste (PTr) et lui-même sont d’accord à « 99% » sur la réforme électorale, le chef du gouvernement a indiqué qu’il avait une tout autre vision quant à l’avenir du Best Loser System, a souligné le leader du MSM.
Aux dires de Pravind Jugnauth, si Navin Ramgoolam vient ces jours-ci avec la réforme électorale, c’est uniquement pour dévier l’attention des citoyens. Pêle-mêle, il dénonce la dégradation de l’ordre et de la paix, la corruption rampante et le chômage qui gagne du terrain dans l’industrie du textile et des centres d’appels.

Aux questions de la presse, le leader du MSM s’est évertué à éviter celles qui fâchent, révélant quand même que Paul Bérenger a rétabli la communication avec son père, sir Anerood. Il dit cependant ne pas être en mesure de confirmer la nouvelle du quotidien l’express de ce vendredi 3 août 2012 à l’effet que le MMM et le MSM vont se concerter sur le remake 2000, mercredi prochain.

Parmi les autres thèmes abordés, Pravind Jugnauth a évoqué le départ de la députée Pratibha Bholah du MSM. Selon lui, le PTr use de tous les subterfuges pour attirer des membres de l’opposition dans ses rangs depuis le départ du MSM de l’alliance gouvernementale, il y a un an.

Il ajoute également que le public est en faveur de l’alliance MSM/MMM afin de botter Navin Ramgoolam hors du pouvoir. Il a saisi l’occasion pour signaler que le parti soleil continuera avec ses meetings à travers le pays.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires