Pravind Jugnauth donne 48 heures à Anil Gayan pour s’excuser

Avec le soutien de

Pravind Jugnauth a logé une mise en demeure pour diffamation à l’encontre d’Anil Gayan. Il exige des excuses publiques dans un délai de 48 heures à compter de ce vendredi 20 février.

Selon l’avoué de Pravind Jugnauth, Me Nunkoo, Anil Gayan, leader du Front National Mauricien (FNM), aurait tenu des propos diffamatoires à l’encontre de son client dans un article publié dans un quotidien daté du 17 février 2009. Anil Gayan fait mention du fait que Pravind Jugnauth, leader du Mouvement Socialiste Mauricien (MSM), aurait promis des emplois à des gens de la circonscription No. 8 à la Compagnie Nationale de Transport (CNT) et au sein d’autres corps paraétatiques.

Le leader du MSM a donné 48 heures pour qu’Anil Gayan lui fasse des excuses publiques.

Anil Gayan a immédiatement répliqué en envoyant une lettre à l’avoué du leader du MSM. Dans cette correspondance, Anil Gayan demande «des précisions à l’avoué au sujet des points sur lesquels Pravind Jugnauth ne serait pas d’accord.» Anil Gayan attend toujours la réponse de l’avoué. «Mais je ne m’excuserai pas. S’il le faut, nous irons jusqu’au procès. Et je convoquerais la National Transport Authority (NTA), la CNT…, pour voir s’il y pas eu d’emplois qui ont été offerts au numéro 8», annonce Anil Gayan.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires