Pravind Jugnauth: “Mon unique adversaire c’est le leader du MMM, Paul Bérenger”

Avec le soutien de

Le leader du MSM annonce la couleur lors d’un congrès du MSM. La principale cible de sa campagne sera Paul Bérenger.

Pravind Jugnauth, leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM) et candidat à la partielle de No. 8, assure qu’il ne compte pas s’attaquer au Mouvement Militant Mauricien (MMM) mais à son leader, Paul Bérenger.
&nbsp
C’est dans une ambiance de grande animation que Pravind Juganauth a fait son entrée au Mohit Hall, à l’Agrément, St Pierre, le 4 février, en début de soirée. Il fallait marquer le coup. Puisque la veille l’alliance, réunissant le MMM, l’Union Nationale (UN) dont le leader Ashock Jugnauth est le candidat à cette partielle et le Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD), avait officiellement lancé sa campagne au même lieu.

Pravind Jugnauth débute donc son discours en identifiant Paul Bérenger comme son unique adversaire au No. 8. «Je n’ai qu’un seul adversaire ici à Moka-Quartier Militaire. Ce n’est même pas le MMM. C’est Paul Bérenger», tonne-t-il.

C’est devant une foule de plus de 800 activistes que le candidat orange s’en est pris à Paul Bérenger et à Ashock Jugnauth. Une foule composée principalement de partisans du MSM. Il a bien sûr réservé ses plus vives critiques à son ancien «grand frère» Bérenger.

Pravind Jugnauth a démenti les propos de Paul Bérenger qui avait déclaré la veille qu’il était au courant de la décision d’Ashock Jugnauth lors de la campagne de 2005 qui a provoqué l’invalidation de son siège. Il a accusé Paul Bérenger de mentir à ce sujet. «C’est une honte pour quelqu’un qui a été Premier ministre de ce pays. A moins ki Paul Bérenger inn koz dan zorey gro fey. Mais nous, au MSM, nous n’étions pas au courant», soutient le leader du MSM.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires