Pravind Jugnauth: «Le moment de vérité est arrivé»

Avec le soutien de

«L’élection partielle au No. 8 est cruciale pour le MSM et pour moi», confie Pravind Jugnauth.

Le leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM), Pravind Jugnauth, se met en selle. Il lance ses premières salves contre Ashock Jugnauth, son oncle et adversaire direct à la partielle à Quartier-Militaire/Moka. «J’ai toujours dit que le vrai sondage se fait sur le terrain et non sur le papier. Le moment de vérité est arrivé. Maintenant nous allons connaître la volonté du peuple au No. 8 et le véritable sondage va se faire dans cette circonscription», annonce Pravind Jugnauth.

Tout comme pour le Mouvement Militant Mauricien (MMM), le MSM fait de cette partielle sa priorité. Aujourd’hui, Pravind Jugnauth explique que, dès l’annonce de l’invalidation du siège d’Ashock Jugnauth, il avait commencé à travailler la circonscription. «Notre adversaire est le candidat de l’alliance MMM-PMSD-UN. Un candidat qui a été condamné et son élection invalidée pour fraude et corruption», insiste Pravind Jugnauth. A ce titre, il se demande où sont passés les grands principes du MMM?

«Paul Bérenger tient des grands discours à l’effet que lui et son parti mènent campagne contre la fraude et la corruption. Désormais, il essaie de justifier l’injustifiable. Je suis sûr que le peuple va le juger pour cela», avance Pravind Jugnauth.

L’oncle n’est pas non plus épargné. «Le peuple sait que quelqu’un qui a trahi sa circonscription, son parti et sa famille va encore trahir», assure-t-il. L’un des thèmes de sa campagne, explique-t-il, sera le fait que le MSM est seul dans la bataille et que son alliance est avec le peuple. «Je suis dans un duel contre une alliance qui cherche à me tuer je ne vais pas tirer sur les spectateurs», conclut-il.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires