Pravind Jugnauth : « La fraternité qui me lie à Paul Bérenger va s’intensifier »

Avec le soutien de

Même s’il n’est toujours pas question d’alliance entre le Mouvement socialiste militant (MSM), et le Mouvement militant mauricien (MMM), Pravind Jugnauth se dit convaincu que la fraternité qui le lie à Paul Bérenger sera renforcée. C’est ce qu’il a laissé entendre ce mercredi 28 septembre au centre Idrice-Goomany à Plaine-Verte.

Tout semble aller pour le mieux entre le leader du MMM et celui du MSM à en croire les propos de ce dernier. « Je suis convaincu que la fraternité entre Paul Bérenger et moi va s’intensifier dans les prochains jours », a déclaré Pravind Jugnauth, le mercredi 28 septembre, au centre Idrice-Goomany à Plaine-Verte, lors d’un congrès de son parti. Il a également souligné que les dirigeants du MSM et du MMM continuent de se rencontrer chaque mardi.

Pravind Jugnauth a également indiqué que le MSM fera prochainement partie du gouvernement avec toutes les personnes partageant la même vision. « C’est pour cela que nous sommes présents sur le terrain », a-t-il poursuivi. Auparavant, le leader du MSM a fait une sortie en règle contre la force policière et l’Independent Commission against Corruption (ICAC).

« Ce sont des tontons macoutes qui sont en train de tout mettre en œuvre pour persécuter le MSM. La police a objecté à la remise en liberté conditionnelle de Showkutally Soodhun en mettant en avant de faux prétextes. Heureusement que nous avions à nos côtés un panel d’avocats compétents », a-t-il souligné. Pravind Jugnauth a également félicité la magistrate Gayan-Jaulimsing qui, selon lui, a su faire preuve d’indépendance.

Commentant les agissements des enquêteurs de la commission anti-corruption au moment de son interrogatoire, Pravind Jugnauth a indiqué que les responsables de l’ICAC avaient planifié de l’arrêter. « Les tontons macoutes de l’ICAC m’ont injustement accusé », a-t-il déclaré. Le leader du MSM a une nouvelle fois demandé que les procès-verbaux du conseil des ministres soient rendus publics. « Les Mauriciens pourront ainsi découvrir ce qui s’est réellement passé lors du conseil des ministres. Navin Ramgoolam sera dans de beaux draps si ces documents sont rendus publics », a-t-il indiqué.

L’ex-ministre des Finances a également qualifié le chef du gouvernement de menteur. Selon lui, c’est le président du MSM, Showkutally Soodhun, qui est allé négocier auprès des autorités concernées, pour que le prix des billets d’avion pour le pèlerinage à la Mecque soit revu à la baisse. « Navin Ramgoolam a une nouvelle fois induit la population en erreur », a-t-il martelé.

Le secrétaire général du MSM, Nando Bodha a, pour sa part, expliqué que l’Etat Mauricien est en train d’être transformé en une dictature. « Les derniers événements nous prouvent que lorsqu’on critique Navin Ramgoolam, c’est la prison assurée », a-t-il dit. L’ancien ministre du Tourisme a témoigné de son soutien au président du MSM. « Nous connaissons tous la sincérité de Showkutally Soodhun », a-t-il rappelé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires