Pravind Jugnauth : « Des raisons politiques derrière la démission des ministres MSM »

Avec le soutien de

Le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) affirme que l’arrestation de Maya Hanoomanjee n’est pas l’unique raison derrière la démission en bloc des ministres de son parti. Il évoque des raisons politiques.

Dans une brève déclaration à la fin d’une réunion du comité parlementaire du MSM, ce samedi 6 août, Pravind Jugnauth a affirmé que l’arrestation de l’ancienne ministre de la Santé par la commission anti-corruption n’est pas l’unique raison qui a poussé les ministres de son parti vers la sortie. Il évoque des raisons politiques sans en dire plus.

« Nous nous sommes réunis pour passer en revue la situation dans le pays. J’ai déjà évoqué certaines raisons qui ont provoqué la démission des ministres MSM. J’aimerais ajouter qu’il y a aussi d’autres raisons d’ordre politique qui nous ont menés à cette situation. Evidemment, j’en ai déjà parlé au Premier ministre. Je ferai d’autres déclarations en temps et lieu », a déclaré Pravind Jugnauth.

Cette nouvelle sortie du leader du MSM cadre avec les propos tenus par ce dernier devant les membres du régional du No 8, hier, vendredi 5 août, quand il a évoqué les attaques des backbenchers du Parti travailliste (PTr) à l’encontre des ministres de sa formation à l’Assemblée nationale. Il a, entre autres, fustigé l’attitude de Nita Deerpalsing et Rihun Hawaldar au Parlement.

Un membre du MSM proche de Pravind Jugnauth affirme, pour sa part, que son leader en a eu assez de ce que son partenaire lui a fait subir au cours des douze derniers mois. « L’affaire Medpoint n’a été que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase », ajoute-t-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires