Pravind Jugnauth : « Des défections à tous les niveaux du Parti Travailliste prochainement »

Avec le soutien de

D’autres membres du Parti Travailliste (Ptr) pourraient prochainement emboîter le même pas que les quatre anciens membres du parti qui ont tout récemment décidé de claquer la porte. C’est ce que croit dur comme fer le leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM), qui&nbsp n’a également pas manqué de saluer la démission de Sir Anerood Jugnauth.


Une série de démissions à tous les niveaux du Parti Travailliste devrait très prochainement avoir lieu selon le leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM), Pravind Jugnauth, qui était face à la presse ce vendredi 30 mars au Sun Trust. Il a, en effet, commenté les démissions de Rashid Meerun, ancien candidat travailliste battu dans la circonscription No 3 (Port-Louis Est/Port-Louis Maritime), de Mario Fabien, ancien membre du comité exécutif des rouges, d’Aurdally Noorani, et d’Eshan Joomun, ancien conseiller municipal rouge de Port-Louis, mais qui siègera tout de même comme indépendant.

« Ils ont été dégoûtés de l’incompétence de Navin Ramgoolam, et ont réalisé qu’ils ne peuvent plus faire confiance au Parti Travailliste », a-t-il expliqué. « L’alliance Ptr-PMSD court à sa perte », a-t-il poursuivi. Pravind Jugnauth soutient que cette alliance gouvernementale ne tient qu’à un fil et devrait prochainement être réduite en minorité.

Selon Pravind Jugnauth, le Mouvement Militant Mauricien (MMM), et le MSM, s’apprêtent prochainement à écrire un nouveau chapitre de l’histoire, avec Sir Anerood Jugnauth (SAJ), comme chef de fil de cette alliance. L’ancien ministre des Finances s’est aussi dit convaincu de la tenue prochaine des élections générales. « Nous sommes persuadés que les élections municipales viendront après les législatives », a-t-il affirmé.

La démission de Sir Anerood à la présidence a évidemment été évoquée par Pravind Jugnauth. Ce dernier assure qu’il y a un élan national derrière le retour de son père. « Sir Anerood va apporter une nouvelle inspiration à la nation mauricienne et saura combattre le trafic de drogue, la récession économique, ainsi que la dégradation sociale », a-t-il dit. Le leader du MSM estime que la nouvelle alliance MMM/MSM, est en train de produire le même effet que celui de 2000.

Le retrait de la plainte du MSM concernant les arrondissements municipaux a aussi été commenté. Pravind Jugnauth affirme que son parti a fait un travail sérieux dans la rédaction de son rapport, qui avait été soumis à Sir Anerood. « Mais maintenant que Sir Anerood a soumis sa démission, ce dossier sera confié au remplaçant du président et devra tout recommencer à zéro, ce qui fait que les élections municipales pourraient être repoussées », s’est-il justifié.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires