Pravind Jugnauth : « Compenser la perte du pouvoir d’achat dans le prochain budget »

Avec le soutien de

Le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) réclame une compensation salariale qui viendra pallier la perte du pouvoir d’achat. En marge de la préparation du budget 2013, son analyse de l’avenir économique du pays est peu reluisante.

Pravind Jugnauth estime que la compensation salariale payable en janvier doit tenir compte de la perte du pouvoir d`achat et pas uniquement du taux d’inflation. Pravind Jugnauth a commenté les discussions entreprises par le ministre avec les syndicats dans le cadre de la préparation du budget 2013. C’était lors de la conférence de presse du MSM hier au Sun Trust.

Le leader orange a consacré une large partie de sa conférence de presse de ce vendredi 24 août à l’état de l’économie dont il dresse un tableau extrêmement sombre. Il ne cache pas son scepticisme après les dernières prévisions de croissance des autorités sur la croissance pour l’année en cours.

« J’avais dit au début de l’année déjà que nous serons en dessus de la barre des 3%. Malheureusement ce scénario est en passe de se réaliser. C’est un échec pour ceux qui comme le Premier ministre continue à se cacher derrière les belles paroles », s’insurge Pravind Jugnauth.

Il cite plusieurs indicateurs qui selon lui ne sont guère reluisants. Il s’inquiète entre autres de la hausse taux de chômage, de la dette publique et privée et du ralentissement dans les secteurs du tourisme, du textile et de la manufacture.

L’unique responsable de cette situation, est selon l’ancien ministre des Finances, le Premier ministre Navin Ramgoolam. Il considère que la seule porte de sortie est un retour de sir Anerood Jugnauth à la tête des affaires de l’Etat.

D’autre part, le MSM a brièvement dénoncé le silence du gouvernement sur l’organisation des élections municipales qui doivent avoir lieu avant la fin de l’année. Mais Pravind Jugnauth ne s’est pas étendu sur le sujet. Il n’a pas cependant été catégorique sur son éventuel participation à une action de rue en cas de nouveau renvoi des élections régionales comme l’a fait son partenaire d’alliance samedi dernier.

De son côté, le leader du Mouvement militant mauricien n’animera pas de conférence de presse ce matin. Il est attendu à la messe de la Saint Louis qui sera célébré à la Cathédrale de Port-Louis.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires