Pravind Jugnauth : « C’est le Parti Travailliste qui favorise ses clans et non le MSM »

Avec le soutien de

Les membres du Mouvement socialiste militant (MSM) ont formulé une série d’allégations contre le gouvernement et le Premier ministre. Selon Pravind Jugnauth, le leader du parti orange, Navin Ramgoolam et les membres du gouvernement accorderaient plusieurs privilèges à leurs proches.

« C’est le Parti Travailliste qui favorise ses clans et non le MSM. » C’est ce qu’a déclaré le leader du MSM, Pravind Jugnauth lors d’un congrès nocturne dans la circonscription No 7 (Piton/Rivière-du-Rempart) le mercredi 11 avril. Pravind Jugnauth a ainsi réfuté les accusations du Parti Travailliste, qui ne manque pas une occasion de traiter le MSM de « clan familial ».

Le leader du parti soleil a ainsi fait une série d’allégations à l’encontre de plusieurs membres du gouvernement qui, selon lui, auraient nommé leurs proches dans la fonction publique. Selon lui, les parents de plusieurs ministres auraient obtenu des contrats d’emplois comme conseillers.

Il a également décrié le fait que plusieurs activistes et proches du gouvernement seraient en train d’obtenir plusieurs arpents de terrains notamment dans le nord du pays. « Le Parti Travailliste est en train de dilapider les richesses du pays au profit des petits copains », a-t-il dénoncé.

La privatisation du Casino de Maurice ainsi que celle du Domaine les Pailles ont également été évoquées. L’ancien ministre des Finances a révélé qu’il connaît déjà l’identité de ceux à qui seront vendues ces entreprises actuellement gérées par l’Etat.
Pravind Jugnauth a aussi reproché au gouvernement de faire obstacle à l’opposition en vue du meeting du 1er mai. Selon lui, la Corporation Nationale de Transport (CNT) refuserait de louer des autobus aux membres de l’opposition pour le meeting du 1er mai. « Même la ligne d’autobus de Triolet Bus Service (TBS) subit des pressions pour ne pas véhiculer nos sympathisants », a-t-il affirmé.

Cependant, Pravind Jugnauth a lancé un appel à tous ceux qui seraient, selon lui, en train de subir des pressions. « Comportez-vous comme de vrais patriotes », a-t-il dit. Finalement, au chapitre de l’enquête de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) sur le rachat de la clinique MedPoint par l’Etat, Pravind Jugnauth croit savoir que des accusations formelles pour conflit d’intérêts seront logées contre lui.

Les autres orateurs, en l’occurrence Nando Bodha, Ashit Gungah ou encore Showkutally Soodhun, ont vivement critiqué le gouvernement. Ils sont d’avis que c’est seule l’alliance MMM-MSM peut rétablir l’ordre dans le pays. Le congrès a également été marqué par plusieurs allégations de Showkutally Soodhun sur la vie privée du Premier ministre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires