Poursuites contre Pravind Jugnauth: une «grande coïncidence», estime Bérenger

Avec le soutien de

Le leader du MMM, Paul Bérenger, a commenté, ce samedi 15 mars, la décision du DDP de poursuivre Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint. © Ejilen Ramasawmy

«Il y a plus d’un an que le Directeur des poursuites publiques est en présence du dossier de l’ICAC sur l’affaire MedPoint. Et c’est à la veille du vote du comité central du MMM, une semaine avant l’assemblée des délégués et quelques jours avant la publication du White Paper sur la réforme électorale, qu’il décide d’autoriser la commission à entamer des poursuites contre Pravind Jugnauth.» Selon Paul Bérenger, il s’agit là d’une «grande coïncidence».

Il intervenait lors de la conférence de presse du Mouvement militant mauricien, ce samedi 15 mars. Il s’en est particulièrement pris à l’ICAC, indiquant notamment que celle-ci n’a «plus aucune crédibilité».

Ainsi, à quelques heures du vote du comité central du parti à propos du Remake, le soutien de Paul Bérenger au leader du Mouvement socialiste militant semble total. C’est à 14 h 30 que les membres du comité se réuniront afin de voter à bulletins secrets sur la distribution des postes entre les partenaires de l’alliance en cas de victoire électorale.

«Nous avons eu des grandes discussions au sein du Remake. Nous sommes arrivés à un accord sur tous les point fondamentaux. Pour le reste, comme par exemple la finalisation de la liste des candidats, nous reviendrons dessus en fur et à mesure. C’est pour cela que nous avions prévu un vote à bulletin secret au comité central», a déclaré le chef de l’opposition.

Il est néanmoins possible que le vote du comité central soit renvoyé à une date ultérieure, a-t-il souligné. Avant de préciser qu’à son avis, le vote aura bien lieu aujourd’hui.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires