Pourquoi le torchon brûle entre Mireille Martin et Aurore Perraud…

Avec le soutien de

«Aurore finn plin ek latitid minis Martin. Li pa loin pou krake», indique-t-on dans l’entourage de la députée. Au Parlement la semaine dernière, la tension est montée d’un cran entre Aurore Perraud et Mireille Martin, toutes deux représentantes de la circonscription Port-Louis-Montagne-Longue. La pomme de discorde : un terrain à Cité La Cure.

Les critiques fusent de l’un comme de l’autre camp. Et entre Mireille Martin et Aurore Perraud rien ne va plus. «Aurore finn plin ek latitid minis Martin. Li pa loin pou krake», lance-t-on dans l’entourage de la députée bleue. En cause : un terrain à Cité La Cure devant servir à la construction d’un centre de jeunesse. Au Parlement, vendredi dernier, Aurore Perraud a tiré à boulets rouges sur Mireille Martin, ministre de l’Egalité du genre. Et dès le lendemain, cette dernière lui a donné la réplique.

En attendant que les démarches administratives soient complétées pour libérer le terrain où le centre de jeunesse sera érigé, elle a préféré mettre le centre communautaire de Cité La Cure à la disposition des jeunes, a expliqué Mireille Martin, samedi après-midi. C’était lors de l’inauguration d’un club informatique dans ce centre communautaire, devant de nombreux jeunes. La députéea ajouté qu’on aurait voulu donner l’impression qu’elle a des objections à la construction d’un centre de jeunesse, ce qui n’est pas le cas.

En fait, le terrain de la discorde, situé à proximité de la gare routière à Cité La Cure, appartient au ministère de l’Égalité du genre. Aurore Perraud, secrétaire parlementaire privée, avait fait une demande pour la construction d’un centre de jeunesse. Elle est remontée contre Mireille Martin à cause du retard de son ministère à donner son aval pour ce projet.

Mireille Martin a soutenu, samedi, que son but est de «s’assurer que chaque individu indépendamment de sa couleur politique peut bénéficier des projets qui vont être réalisés dans cette partie de la capitale».

Mais, dans l’entourage d’Aurore Perraud, on soutient que la ministre Martin «ne se soucie guère des problèmes auxquels sont confrontés quotidiennement les habitants de Cité La Cure». «Les critiques qui pleuvent sur son ministère à l’Assemblée ces derniers jours venant de la majorité en sont la preuve.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires